Toujours dans la course au titre, le Racing Genk sait qu'il doit impérativement remporter ses deux derniers matchs s'il veut espérer coiffer le Club de Bruges au poteau. Seuls les trois points compteront donc ce jeudi, 21h, face au Royal Antwerp FC.
Le parcours du Racing Genk rappelle celui du Standard de Liège lors de la saison 2010-2011. À l'époque, les Liégeois, partis de la dernière place des playoffs 1, avaient remonté un à un leurs adversaires pour finalement échouer à un demi-point des lauriers. Les Limbourgeois, qui avaient été sacrés cette année-là, réalisent pour l'instant le même parcours et sont toujours en lutte pour le cinquième titre de leur histoire à deux journées de la fin. Si bien que les hommes de John van den Brom, presque assurés de la deuxième place, peuvent encore espérer disputer une finale pour le titre, inimaginable il y a quelques semaines, dimanche prochain au Club de Bruges.

Réaliser le boulot à domicile...

Pour passer du rêve à la réalité, il faudra tout d'abord l'emporter ce jeudi à la Luminus Arena contre Antwerp. Que ce soit en phase classique ou en Champion's playoffs, les duels entre les deux équipes ont toujours été âprement disputés. La décision s'est d'ailleurs à chaque fois faite dans les derniers instants de la rencontre avec un avantage aux points pour le Racing qui mène deux victoires à une et qui a remporté le dernier combat au Bosuil.

De surcroît, Antwerp est une équipe qui réussit bien au trio offensif de Genk. En particulier à Paul Onuachu qui en est déjà à 5 buts en 3 confrontations face au Great Old cette saison. Theo Bongonda n'est pas en reste avec 3 roses plantées aux Anversois en autant de rencontres. Si les Genkois peuvent se targuer d'avoir inscrit 9 buts en 3 matchs à l'Antwerp, les Anversois ont également réussi à faire trembler les filets limbourgeois à sept reprises. L'affrontement de jeudi promet donc d'être spectaculaire.

... et croire au miracle anderlechtois

Un match décisif au stade Jan Breydel ne pourra cependant avoir lieu qu'à la seule condition que le Club de Bruges soit battu dans le même temps au Sporting d'Anderlecht. Les Mauve et Blanc, qui n'ont pas encore remporté la moindre rencontre dans ces Champion's playoffs, n'ont plus voix au chapitre pour le titre mais ils peuvent encore arracher la troisième place, voire la deuxième si le Racing s'écroule totalement. Les ouailles de Vincent Kompany joueront donc le coup à fond face à un adversaire qu'ils ont déjà battu en phase classique et qu'ils ont bousculé sérieusement en ouverture des PO1.

Mis sous pression par les exploits de Genk, les Blauw en Zwart ont montré des signes de fébrilité ces dernières semaines. Victorieux du Royal Antwerp le weekend dernier, les coéquipiers d'Hans Vanaken n'ont d'ailleurs pas livré une performance digne d'un champion même s'ils ont fait un grand pas vers le titre. Là où tout le monde s'accordait pour dire que le Club serait un champion logique il y a très peu de temps, la donne a changé dans cette dernière ligne droite. Et si le Racing Genk était désormais capable de briser le rêve de son ancien entraîneur Philippe Clement ?

Suivez le duel au sommet entre le Racing Genk et le Royal Antwerp FC ce jeudi, 21h, sur Eleven Pro League 2, disponible dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.