L'édition 2021 de la compétition musicale Eurovision a commencé officiellement dimanche à Rotterdam aux Pays-Bas, mais avec une participation réduite tant des candidats que de l'audience.
Le public n'a pu observer qu'à distance le début du show, avec des arrivées sur un long tapis turquoise de 210 mètres.

La cérémonie s'est bien déroulée malgré des arrivées en désordre des artistes, qui ont été acheminés chacun à leur tour, et non par bateau par mesure de précaution sanitaire.

En effet, des cas de Covid-19 ont été décelés parmi les délégations islandaise et polonaise, à quelques heures à peine avant la cérémonie.

Les premiers à fouler le tapis ont été les Lituaniens de The Roop, suivis en cours de cérémonie par les Belges de Hooverphonic qui représentent le royaume cette année.

Outre les artistes polonais et islandais, ceux représentant la Roumanie et Malte étaient aussi absents. Les deux délégations sont logés dans le même hôtel que la source de l'infection. 

Le concours Eurovision de la chanson est organisé cette année selon des règles strictes imposées par le gouvernement néerlandais pour permettre la tenue de l'événement dans la salle de spectacle de l'Ahoy Arena dans la ville portuaire. Les délégations doivent suivre des protocoles rigoureux, rester séparées du public et être testées toutes les 48 heures.

Les prestations, dont les répétitions générales, les deux demi-finales et la finale de samedi prochain ne pourront accueillir que 3.500 spectateurs, soit environ 20% de la capacité de l'Ahoy Arena.

Spectacle haut en couleur, le concours Eurovision de la chanson est regardé par plus de 180 millions de personnes dans plus de quarante pays. Le concours a été annulé l'an dernier pour la première fois en plus de soixante ans d'existence, en raison de la pandémie