Après 193 jours d’absence, Zinho Vanheusden a refoulé la pelouse de Sclessin jeudi passé contre Malines. Le retour du jeune capitaine des Rouches pour le sprint final pourrait faire grand bien aux troupes de Mbaye Leye, qui ont cruellement manqué d’un leader et de stabilité défensive ces derniers temps.
Personne n’a oublié les horribles images de la terrible blessure de Zinho Vanheusden en novembre dernier. Lors de la réception d’Ostende pour le compte de la 11e journée, le défenseur s’occasionnait une rupture du ligament antérieur droit. Opéré dans la foulée, il avait entamé une longue revalidation.

Jeudi dernier contre Malines, le Limbourgeois a pu regoûter au terrain en fin de rencontre. Monté à la 81e minute de jeu, Vanheusden n’a cependant pas pu empêcher la défaite 1-2 des siens. Alors qu’il ne reste que deux matchs à disputer pour tenter de décrocher un ticket européen, le retour du néo-Diable Rouge dans le noyau des Rouches n’en est pas moins important à plus d’un titre.

Une défense friable

S’il a seulement regoûté à la compétition il y a une semaine, la présence au sein de la défense liégeoise de Vanheusden, l’un des meilleurs défenseurs de Jupiler Pro League lorsqu’il est en pleine forme, pourrait faire beaucoup de bien à un secteur qui a longtemps manqué de stabilité cette saison et qui s’est montré très perméable en play-offs 2.

En l’absence de Vanheusden mais aussi de Bope Bokadi, gravement blessé depuis fin avril, Noë Dussenne, Kostas Laifis ou encore Nicolas Gavory n’ont pas toujours rassuré, se reposant souvent sur les arrêts d'Arnaud Bodart. Quant au jeune Moussa Sissako (20 ans), ses bonnes prestations sont encore ponctuées d'erreurs de jeunesse, comme son exclusion en finale de Croky Cup.

Mais après une si longue absence, il faudra sans doute attendre un peu avant de voir Vanheusden retrouver la plénitude de ses moyens. Le leadership, le charisme et la rage de vaincre du patron de la défense liégeoise devraient cependant se révéler bénéfiques sur et en dehors du terrain. Avec leur capitaine, on imagine effectivement mal comment les Rouches auraient pu enchaîner deux séries ininterrompues de huits matchs sans victoire, comme ce fut le cas à deux reprises cette saison.

Un leadership précieux

De la même manière, la débâcle 6-2 à Ostende a une nouvelle fois montré que les cadres du Standard ne répondaient pas présent dans les moments délicats et que le groupe manquait cruellement de personnalités à même de secouer le cocotier lorsque nécessaire. Ce non-match eut d'ailleurs le don d’agacer passablement Mbaye Leye, qui avait tenu des mots forts à l’encontre de ses joueurs: “Nous n'avons pas besoin de pseudos vedettes”. Alors qu’il ne reste que deux rencontres à jouer, à commencer par un duel contre La Gantoise ce mercredi (21h), le retour aux affaires de Zinho Vanheusden pourra peut-être apporter ce supplément d’âme qui a tant manqué aux Rouches dans les moments cruciaux cette saison.

Suivez La Gantoise - Standard de Liège ce mercredi 19 mai en direct sur Eleven Pro League 1, disponible dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.