Les Colchoneros ont de nouveau leur destin en mains en Liga. Une victoire ce samedi, 18h30, contre Osasuna les mettrait sur une voie royale pour le titre. Un sacre national attendu par les fans depuis sept ans. 

Et si c’était enfin l’année de lAtletico Madrid? Après des années à truster les places d’honneur, les Matelassiers pourraient enfin décrocher la couronne. Leur dernier titre en Liga remonte à 2014; c’était encore avec Thibaut Courtois et déjà avec Diego Simeone. Depuis, l’Atletico est toujours monté sur le podium (deux fois dauphin et quatre fois troisième), laissant chaque fois les lauriers au Real Madrid ou au FC Barcelone.

Mais la saison 2020-2021 a sonné l’heure de la révolte pour les Colchoneros. Fini de tenir la chandelle entre les deux géants d’Espagne! Les fans y croient depuis les premières heures de la saison. L’Atletico a pris la tête de la Liga à la 9e journée et ne l’a plus lâchée depuis, si ce n’est le temps d’une semaine en avril, après une défaite contre Bilbao. 

Les troupes de Diego Simeone ont dominé la Liga durant toute la première partie de saison, alors que les deux rivaux madrilène et barcelonais traversaient des crises sans précédent. Mais elles ont connu un relâchement ces dernières semaines, en lâchant des points précieux, ce qui a permis aux poursuivants de faire leur retard. Si bien que cette fin de Liga est l’une des plus palpitantes qu’on ait connu depuis des années.

Ne pas craquer

Désormais maître de son destin, car en tête à deux journées du terme, l’Atletico doit faire le plus dur: transformer l’essai. Sur le papier, son calendrier est plus favorable que celui de ses adversaires: la réception d’Osasuna (11e), ce samedi, et un déplacement à Valladolid (18e). Le Real Madrid devra encore se farcir Bilbao (9e et finaliste de la Coupe du Roi) et Villarreal (7e et qui peut espérer un ticket européen). Le FC Barcelone affrontera, quant à lui, le Celta Vigo (8e) et Eibar, la lanterne rouge. 

En cas de victoire ce soir contre Osasuna, l’Altetico écarterait définitivement le Barça de la course au titre, et prendrait une avance de cinq points sur le Real. Cela mettrait une énorme pression sur les épaules des Merengues, condamnés à l’emporter à Bilbao pour ne pas dire adieu au titre. Après les 80 points déjà pris en Liga cette année, les 3 petites unités à aller chercher ce samedi seront peut-être les plus décisives de la saison pour les Matelassiers.

Premier titre pour Carrasco

Si l’Atletico est sacré, on en connait deux qui auront des raisons de se réjouir. Le premier est évidemment Luis Suarez. Éjecté du Barça au mercato estival, l’attaquant uruguayen a rebondi au Wanda Metropolitano. Piqué dans son ego, il a livré une saison exceptionnelle et largement contribué à la réussite des siens avec ses 19 buts et 3 assists. Être champion avec sa nouvelle équipe serait un splendide pied de nez aux dirigeants barcelonais.

Le second est notre compatriote Yannick Carrasco. Lui aussi auteur d’une saison pleine (6 buts, 8 passes décisives), il a retrouvé son meilleur niveau et s’est imposé comme un des joueurs clés de Simeone cette année. Gagner la Liga serait donc, pour lui aussi, une revanche sur ses détracteurs qui l’ont dit fini après son éphémère exil chinois. Enfin, Carrasco regoûterait enfin à la joie de soulever un trophée, lui qui n’a plus gagné de titre depuis le championnat de Ligue 2 en 2013 avec l’AS Monaco…

Suivez la Liga tout au long de la saison, et notamment Atletico Madrid - Osasuna ce dimanche à 18h30, sur Eleven Sports 1, disponible dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le programme de la 37e journée de Liga:

Dimanche 16 mai
  • Athletic Bilbao - Real Madrid à partir de 18h30 sur Eleven Sports 1
  • FC Barcelone - Celta Vigo à partir de 18h30 sur Eleven Sports 2
  • Atletico Madrid - Osasuna à partir de 18h30 sur Eleven Sports 3