Abandon confirmé pour Mikel Landa: l'Espagnol a lourdement chuté mercredi dans le final de la 5e étape du Giro dont il était l'un des candidats au podium.
Landa a quitté la course dans une ambulance en direction de l'hôpital pour passer des radiographies après sa chute survenue à 4,5 kilomètres de l'arrivée à Cattolica.

"Nous ne savons pas si notre leader de l'équipe s'est fracturé la clavicule ou le poignet", a déclaré son directeur sportif Franco Pellizotti à la télévision publique italienne (RAI). 

Le Basque, 31 ans, avait abordé le Tour d'Italie avec de grandes ambitions à la tête d'une équipe Bahrain qui compte aussi sur l'Espagnol Pello Bilbao et l'Italien Damiano Caruso.

Mardi, dans la première arrivée sélective, Landa avait provoqué la sélection au sein du groupe des favoris dans la montée vers Sestola.

Vainqueur d'étape à trois reprises dans le Giro, l'Espagnol est monté sur le podium final en 2015 (3e).