Caleb Ewan (Lotto Soudal) a remporté la cinquième étape du Tour d'Italie (WorldTour) entre Modène et Cattolica (177 km) mercredi au sprint devant Giacomo Nizzolo (Qhubeka Assos) et Elia Viviani (Cofidis). Alessandro De Marchi (Israel Start-Up Nation) conserve le maillot rose de leader.
Dès le départ, Filippo Tagliani (Andrioni Giocattoli-Sidermec) et Umberto Marengo (Bardiani-CSF) tentaient leur chance mais étaient repris à 100 km de l'arrivée. Le peloton contrôlait la course jusqu'à ce que Simon Pellaud (Andrioni Giocattoli-Sidermec) et Davide Gabburo (Bardiani-CSF) lançait une échappée à 69 km de la ligne.

Derrière, les équipes de sprinteurs se mettaient en route pour être en bonne position pour le sprint final. À l'avant de la course, Alexis Gougeard (AG2R Citroën) se joignait aux deux hommes de tête.

La fin de course était marquée par de nombreuses chutes dont celle de Mikel Landa (Bahrain Victorious). Le coureur espagnol, candidat au classement général, restait couché de longues minutes sur le bitume, mal en point. 

Le trio de tête était repris à trois kilomètres de la ligne et la victoire se jouait donc sur le sprint massif comme attendu. Caleb Ewan se montrait le plus rapide en devançant Giacomo Nizzolo et Elia Viviani pour remporter la 49e victoire de sa carrière, la 2e cette saison. Tim Merlier, victime d'un problème mécanique dans le sprint, termine 12e et meilleur Belge.

Au classement général, Alessandro De Marchi reste leader devant Louis Vervaeke (Alpecin-Fenix) qui passe 2e à 42 secondes et Nelson Oliveira (Movistar), 3e à 48 secondes.

Jeudi, la 6e étape mènera le peloton entre Grotte di Frasassi et Ascoli Piceno (San Giacomo) sur 160 km.