Les phases de groupes terminées depuis ce mardi 11 mai, on connait désormais les six équipes qualifiées pour la suite de la compétition, qui se poursuivra dès ce vendredi. Parmi les qualifiés, on retrouve entre autres DWG KIA, Cloud9, mais aussi les européens de MAD Lions.

 

Après la sixième et dernière journée de phase de groupes, le Mid Season Invitational 2021 s’accélère! On connait désormais le nom des six meilleures équipes de la première partier du tournoi, et qui se qualifient en conséquence pour la deuxième phase de la compétition : le Rumble Stage.

Sans surprise, on retrouve bien évidemment les champions du monde en titre : les DWG KIA (anciennement nommés Damwon Gaming). Les coréens ont survolé leur groupe, prouvant une fois de plus leur domination sur le MOBA. Malgré une petite frayeur face à la structure américaine Cloud9, qui leur vaudra leur première défaite dans le tournoi, les champions du monde terminent en 1ère position de leur groupe sur le score de cinq victoires pour une défaite.

Autre qualifié du groupe C, Cloud9 et son midlaner Luca “Perkz” Perkovic. Après une série de matchs allers au niveau plutôt fébrile, Perkz et ses coéquipiers se sont rattrapés sur la fin, arrachant même, comme on vous le disait, une victoire face à DWG KIA. Des résultats de bonne augure pour la suite du tournoi, malgré la montée en puissance des autres équipes.

Dans le groupe B, les champions européens ont montré un visage agressif durant la première partie du tournoi. Les MAD Lions finissent d’ailleurs à la première place de leur groupe. Une seule ombre au tableau : cette défaite face aux fastPay Wildcats, les champions de la ligue turque. Un échec qui illustre plutôt bien la fougue, parfois incontrôlée, du roster européen. Juste derrière eux, on retrouve le PSG Talon qui se qualifie aussi pour le rumble stage. La Belgique garde donc pour l’instant son seul représentant dans la compétition, en la personne de Christophe ‘kaas‘ van Oudheusden, le coach stratégique des MAD Lions.

Le groupe A, réduit à trois participants après l’annulation de la venue des GAM Esports, laissait plus de chances à ses participants car seule une équipe repartirait malheureuse. Encore une fois sans grande surprise, les champions chinois de Royal Never Give Up ont démontré l’étendue de leur talent en finissant leur groupe sans aucune défaite. Au terme d’un tiebreaker contre Unicorns Of Love, nécessaire pour départager les deux équipes, ce sont les Pentanet.GG qui se sont imposés sur le fil pour décrocher leur qualification.

Ces six équipes s’affronteront donc dès ce vendredi dans un format de double ronde Robin (chaque participant rencontre tous les adversaires deux fois; ndlr). La reprise des hostilités s’annonce épicée avec un match d’ouverture qui devrait tenir tout le monde en haleine. En effet, la compétition reprendra avec un match DWG KIA contre RNG !

Pour rappel, l’enjeu est de taille cette année car en plus du classique cash-prize, la région qui remportera le MSI rapportera à sa ligue un slot supplémentaire pour les prochains championnats du monde.

Copyright visuel : Riot Games