La Serie A est le théâtre de nombreux derbys. Les villes de Milan, Turin ou encore Gênes abritent plusieurs équipes rivales. Mais le plus ardent de tous est probablement le derby della Capitale, entre la Lazio Rome et l’AS Rome. Mais où trouve-t-il son origine? 

La Lazio (du nom de la région où se situe Rome, le Latium) a été fondée en 1900 par un groupe d'officiers de l'armée italienne. D'abord club d'athlétisme, l’association s’est ensuite dotée d’une équipe de football. Basée dans le quartier de Parioli, au nord de la capitale italienne, la Lazio est devenue un club de la bourgeoisie aisée.

L'AS Rome, elle, ne sera fondée qu'en 1927, de la main du gouvernement fasciste. Le dictateur de l'époque, Benito Mussolini, voulait fusionner tous les clubs romains en une seule équipe, afin de rivaliser avec les grandes formations du nord de l'Italie. Mais le général Giorgio Vaccaro, un membre du parti fasciste très attaché à la Lazio, s’est opposé à l’idée du Duce. Il refusait que son club de coeur perde son identité, son nom, ses couleurs, en fusionnant avec les autres.

Sans la Lazio, donc, les quatre autres équipes de la capitale formeront un superclub nommé Associazione Sportiva Roma, qui aura le soutien des ouvriers. Et avant même le premier coup d’envoi entre les deux clubs, la politique avait déjà créé une forte rivalité entre eux.

Les supporters de la Lazio estiment que leur club est le seul vrai à Rome, non seulement parce qu’il est le plus ancien, mais aussi parce que l'aigle de l'empire romain figure sur son drapeau. Les Romanisti, eux, pensent que l'AS Rome est celle qui incarne le mieux la capitale. Sur leur logo, la louve fait explicitement référence à l’histoire de la ville. 

Volk offre le premier derby

Le premier Derby della Capitale se joue le 8 décembre 1929, soit deux ans après la naissance de l'AS Roma. Les deux équipes croisent le fer dans le Stadio della Rondinella, qui sera démoli en 1957. C'est l'AS Roma qui a remporté ce premier duel romain contre la Lazio, grâce à un but de Rodolfo Volk à la 73e minute (1-0). 

Volk allait devenir le premier attaquant emblématique de la Roma. En 161 matches, l’Italien a marqué pas moins de 106 buts. Sa maison était le grand rectangle, comme il le disait lui-même. "Je ne réfléchis pas. Je tire, tout simplement", avait-il déclaré lors d'une interview. D’autres grands attaquants ont suivi ses traces, comme Pedro Manfredini, Rudi Voeller, Vincenzo Montella et Edin Dzeko.

Les Ultras s'en mêlent

À partir des années 1960, la rivalité entre la Lazio et la Roma est à son paroxysme. C’est à cette période que les mouvements ultras commencent à émerger. En 1979, le derby della Capitale est endeuillé. Un supporter laziale décédera après avoir été touché à la tête par une fusée envoyée par un jeune fan de la Roma de 18 ans. Ce dernier a été condamné à sept ans de prison.

Commence alors une succession d’événements sombres et douteux dans l’histoire du derby romain. La politique s’immisce notamment dans la rivalité entre les deux clubs. Les supporters de la Lazio se rapprochent progressivement de l’extrême droite, tandis que ceux de la Louve penchent plutôt à gauche. Une situation paradoxale quand on sait que l’AS Rome a été crée sous l’impulsion de Benito Mussolini. 

En 1998, les Ultras de la Lazio ont déroulé des banderoles avec des messages répugnants à l’attention de la Roma, tels que "Auschwitz est votre ville, les fours sont vos maisons", "Club des Noirs" et "Terrasse des Juifs". L'un des responsables de ces actions, Fabrizio Piscitelli, le paiera malheureusement de sa vie. En 2019, le chef des Irriducibili, le groupe de supporters le plus extrême du Latium, a été abattu en plein jour dans un parc. Depuis lors, la capitale connaît une sorte de calme étrange, notamment parce que les supporters de la Roma ont brandi une banderole spéciale après la mort de Piscitelli. Elle disait ceci: "Vivants, nous nous battons, mais les morts, nous les respectons".

Suivez la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le programme de la 37e journée de Serie A:

Samedi 15 mai

  • Juventus – Inter Milan dès 18h sur Eleven Sports 2
  • AS Rome – Lazio Rome dès 20h45 sur Eleven Sports 2

Dimanche 16 mai