L'Excelsior Mouscron pourra encore évoluer au sein du football professionnel la saison prochaine. Les Hurlus ont obtenu leur licence pro devant la CBAS et, derniers classés de D1A cette saison, ils descendent donc en D1B.
 
En avril, le dossier de Mouscron avait été refusé par la Commission des licences qui avait argué de documents manquants et évoqué des "prêts douteux" et des capitaux insuffisants pour accorder au club une licence pro. Mouscron s'était alors pourvu devant la CBAS, qui lui a donné raison, comme c'est devenu une habitude ces dernières saisons.
 
"Ce 10 mai, la cour belge d'arbitrage pour le sport a estimé que le Royal Excel Mouscron remplissait les conditions prévues pour l'obtention de la licence de football professionnel 1A et 1B pour la saison 2021-2022. La direction, l'ensemble du personnel, les bénévoles et les sympathisants du club ne peuvent que se réjouir de cette décision. Le club mettra désormais tout en œuvre pour préparer, au mieux, la saison 2021-2022 en D1B", a indiqué le club hennuyer.
 
Cette décision clôture en théorie la liste des huit clubs pro qui évolueront en D1B la saison prochaine. Outre les descendants Mouscron et Waasland-Beveren on y retrouvera Lommel SK, le KVC Westerlo, le KMSK Deinze, le RWDM, le Lierse Kempenzonen et l'Excelsior Virton.
 
Ceci dans l'attente de la décision qui doit encore être prise dans l'affaire des tests corona falsifiés par Seraing, avec ou sans l'accord au moins tacite de la direction. Le club de l'URSL Visé qui a obtenu sa licence pro, est prêt à évoluer en D1B si l'occasion s'en présente.