One day, one goal: le superbe cadeau d’adieu d’Arjen Robben aux supporters du Real Madrid

Avant de faire les beaux jours du Bayern Munich, Arjen Robben fit un court séjour au Real Madrid. Auteur de plusieurs coups d’éclat dans la capitale espagnole, l’ancien international néerlandais avait notamment régalé les spectateurs lors d'un match amical contre le Borussia Dortmund en 2009, quelques semaines à peine avant de faire ses valises.

Âgé de 23 ans et après trois saisons couronnées de succès à Chelsea, avec qui il avait notamment remporté deux titres de champion, Arjen Robben s’engage au Real Madrid en août 2007. Pas refroidie par la relative fragilité du joueur formé à Groningen, qui sortait alors d’une saison minée par les blessures, la direction madrilène débourse 36 millions d'euros pour l’attirer, ce qui en fit à l’époque le quatrième transfert le plus cher de l'histoire du club.

En Espagne, le Néerlandais réalise de bonnes performances. Il contribue au sacre de son équipe en Liga lors de la saison 2007-2008 et s’épanouit sur son flanc droit au cours de la saison suivante. Quelques semaines avant son départ précipité de la Maison Blanche, l’ancien joueur du PSV Eindhoven réalisait le 19 août 2009 son dernier coup d’éclat avec le club madrilène lors d’une joute amicale de pré-saison contre le Borussia Dortmund.

Un geste de grande classe

Ce jour-là, au Signal Iduna Park, les Merengues ne vont faire qu’une bouchée des Jaune et Noir. Malgré un premier but rapide d’Esteban Granero, subtilement servi par Kaká, les débats sont équilibrés durant la première période. Mais au retour des vestiaires, Arjen Robben va donner un gros coup au moral des Allemands. Après un dégagement hasardeux de la tête d’un défenseur du BVB à la suite d’un corner, le ballon arrive dans les parages du Néerlandais, qui exécute une somptueuse reprise de volée du pied gauche. Sa frappe, pure, ne laisse aucune chance à Roman Weidenfeller.

Ce sera ensuite au tour de Gonzalo Higuaín et puis à Kaká d’alourdir le score. En fin de match, Raúl scellera le score à 0-5. Le Borussia avait sans doute rêvé d’un meilleur résultat pour célébrer son centième anniversaire.

Un départ forcé

En dépit d’une excellente pré-saison, qui augurait un très bel exercice 2009-2010 sous les ordres de Manuel Pellegrini, Robben fut contraint de quitter le club contre sa volonté à la fin de l’été. En cause, le retour à la présidence de Florentino Pérez qui souhaitait recruter de nouveaux joueurs pour mettre en place une nouvelle génération de “Galactiques”. Le Portugais Cristiano Ronaldo, le Brésilien Kaká et le Français Karim Benzema débarquèrent ainsi à Madrid contre des sommes record.

Pour contrebalancer ces importantes dépenses, le club madrilène fut contraint de vendre. Robben, ainsi que ses compatriotes Klaas-Jan Huntelaar et Wesley Sneijder, furent alors poussés vers la sortie. Le 28 août 2009, le joueur aujourd’hui âgé de 37 ans et toujours actif à Groningen s’engagea pour quatre ans avec le Bayern Munich de Louis van Gaal. En Bavière, l’ailier s’épanouira durant une dizaine d'années, inscrivant pas moins de 144 buts en 312 matchs et glanant de nombreux trophées.

Fan de notre série? Découvrez également le missile de Steven Reid contre Wigan.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top