L’équipe de Natus Vincere s’est imposée hier sur le score de trois manches à zéro face au roster de Gambit Esports lors de la grande finale de la Dreamhack Masters Spring. La structure ukrainienne renoue donc avec la première place du podium, près de cinq mois après leur victoire lors de la finale mondiale du circuit BLAST Premier 2020.

 

Une finale aux couleurs de la région CIS

Le chemin fut long pour les deux formations avant d’atteindre la grande finale de la compétition. C’est un format d’arbre à double élimination qui attendait les deux équipes lors de la phase de groupes et de l’arbre final, laissant peu de place à l’erreur durant cette compétition qui durait depuis le 29 avril.

Après s’être débarrassés successivement de mousesports et Virtus.pro, c’est face à Gambit Esports que les Natus Vincere étaient opposés, préfaçant une finale qui allait pourtant prendre une toute autre tournure que cette mise en bouche. En effet, les Gambit réussissaient à se débarasser des NAVI sur le score de 2-1. Une victoire qui leur permettait d’accéder directement aux demi-finales de l’arbre, tandis que les perdants devaient repasser par un match de quart-de-finale face aux Brésiliens de FURIA.

Comme vous le savez déjà, c’est en grande finale que les deux formations se retrouvaient, après avoir éliminé leurs adversaires sans grande difficulté. Et il semblerait que la défaite en phases de groupe aie donné la rage de vaincre aux Na’Vi, car ces derniers s’apprêtaient à montrer un visage totalement différent que celui du premier match perdu face aux Gambit.

Un 3-0 bien tassé

La rencontre démarrait sur la carte Overpass, choisie par les Gambit après que Nuke et Vertigo aient été retirés du map pool. Une carte qui tournait pourtant à leur désavantage après une défense solide de Na’Vi. Score final : 7-16, mais les Gambit ne s’avouaient pas vaincus.

La deuxième carte, Dust2, choisie par les Natus Vincere, s’avérait plus serrée que la précédente. Après 12 rounds remportés en attaque par les Na’Vi, les Gambit tentaient de recoller au score. Malgré une performance XXL de sh1ro et 9 manches gagnées, les champions de l’ESL Pro League XIII tréébuchaient et laissaient les Na’Vi s’emparer de la deuxième carte. S1mple, nous démontrait encore une fois qu’il n’est pas considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la planète pour rien.

La troisième carte, choisie par les Gambit, était Train. Peut-être une subite envie de la part des joueurs de profiter de la carte avant que celle-ci ne soit retirée du map pool compétitif, comme cela a été annoncé récemment par Valve. Malheureusement pour eux, le sort ne s’avérait pas être plus favorable lors de cette troisième manche. En effet, les Na’Vi s’adjugeaient de la victoire finale sur le même score que la deuxième manche : 16-12.

Un score qui permet aux Natus Vincere de s’emparer d’une victoire en tournoi alors que l’équipe semblait en difficulté depuis quelques mois. Ils repartent ainsi avec 100 000 euros du cash-prize mais aussi 1000 points au classement ESL Pro Tour. De précieux gains qui leur permettront de maintenir une position décente au classement général et espérer des qualifications pour les évènements majeurs.

Copyright visuel : Dreamhack CS