Après un revers cinglant face à l'AC Milan, Andrea Pirlo, entraîneur de la Juventus, se trouve sur un siège éjectable. Sa Juve risque en effet de manquer la Ligue des champions pour la première fois depuis presque dix ans. Samedi contre l’Inter, déjà champion, Pirlo a l’occasion de prouver qu’il mérite sa place sur le banc de la Vieille Dame.
Cela fait quelque temps que les critiques s’abattent sur le jeune entraîneur de la Juventus. Les Bianconeri ne sont depuis longtemps plus en lice pour tenter de décrocher un dixième titre consécutif et ils ont été éliminés par le FC Porto au stade des huitièmes de finale en Ligue des champions. Cristiano Ronaldo, principale attraction de l’effectif turinois, semble lui aussi mécontent de sa forme actuelle et celle de ses coéquipiers.

Malgré des résultats en dents de scie et une saison décevante, il n’y a selon Lilian Thuram pas lieu de s'inquiéter. L'ancienne star de la Juventus, qui a lui-même joué avec Pirlo, a déclaré le mois dernier que les critiques à l’égard de son ancien coéquipier le faisaient “rire”. "On ne devient ni un grand joueur, ni un bon cuisinier ou un super journaliste dès ses débuts. Il faut du temps pour chaque métier. Vous ne pouvez pas devenir un grand joueur dès votre première saison professionnelle, et c’est la même chose pour Pirlo, qui débute en tant qu'entraîneur. Comme dans toute autre profession, il a besoin de temps pour s'améliorer", a déclaré le Français.

"Au revoir, Pirlo !"

Le week-end dernier, Andrea Pirlo semblait avoir épuisé une grosse partie de son crédit à Turin. Après sa défaite humiliante (0-3) contre l’AC Milan, la Juventus a quitté les quatre premières places de la Serie A. Une catastrophe pour le club le plus titré d’Italie, lorsque l’on sait que seuls les quatre premiers du classement obtiennent un billet pour la Ligue des champions et que la Juve se doit évidemment d'y participer chaque année.

Depuis cette défaite, Pirlo est ciblé par de nombreux médias italiens. Alors qu’il était relativement épargné en début de saison, le coach italien ne peut même plus compter sur le soutien des plus grands journaux de Turin. Après la défaite contre Milan, Tuttosport titrait ainsi "Au revoir, Pirlo!", tandis que le Corriere dello Sport juge que la Vieille Dame a été "débordée par le Milan”. La célèbre Gazzetta dello Sport affirme quant à elle que le sort de Pirlo est déjà scellé.

Deux matchs capitaux

Toutefois, l’ancien milieu de terrain ne compte pas quitter le navire de lui-même. "Je ne démissionnerai pas", a-t-il déclaré le week-end dernier, confiant dans sa capacité à redresser la barre lors du sprint final. Pour s'assurer une place dans le top 4, dernier objectif de la Juve cette saison, les Turinois doivent espérer que les Napolitains, leurs principaux rivaux, perdent des plumes en cours de route. Dans le même temps, les troupes de Pirlo doivent remporter leurs deux derniers matchs, à commencer par le choc contre l’Inter de Romelu Lukaku. Et quelque chose nous dit que les récents champions ne feront aucun cadeau à la Vieille Dame…

Suivez la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le programme de la 37e journée de Serie A:

Samedi 15 mai
  • Juventus – Inter Milan dès 18h sur Eleven Sports 2
  • AS Rome – Lazio Rome dès 20h45 sur Eleven Sports 2
Dimanche 16 mai
  • Fiorentina – Naples dès 12h30 sur Eleven Sports 1
  • AC Milan – Cagliari dès 20h45 sur Eleven Sports 1