Auteur d’une énorme saison avec le Borussia Dortmund, Erling Haaland sera l’une des attractions du prochain mercato. Quittera-t-il ou non Dortmund ? Plusieurs clubs sont sur la balle… dont le Bayern Munich. Enfin, presque.
Le Norvégien Erling Haaland est actuellement l’un des meilleurs attaquants de la planète. Sa puissance et son sens du but en font un artificier redoutable, comme le prouvent ses 37 buts en 38 matchs cette saison. Passé de Molde au Red Bull Salzbourg en janvier 2019 puis au Borussia Dortmund en janvier 2020, le gamin d’aujourd’hui 20 ans a toujours su élever son niveau pour garder la même efficacité.
 
Cet été, de nombreux clubs vont tenter de se l’arracher. Manchester City, le Real Madrid ou le Barça aimeraient que le prodige rejoigne leurs rangs. Evalué par le site spécialisé Transfermarkt à 110 millions €, le joueur pourrait facilement partir pour plus de 200 millions si Dortmund arrive à faire monter les enchères. Autant dire que cela réduit fortement le nombre de clubs qui peuvent se l’offrir.
 
Munich y pense, mais…
 
Parmi les clubs intéressés par les services de Haaland, on retrouve, sans surprise, le Bayern Munich. Les Bavarois ont pour habitude de scruter ce qui se fait chez leurs concurrents et à les dépouiller de leurs joyaux.
 
Toutefois, le club munichois ne devrait pas s’offrir le buteur pour le moment. La raison porte un nom : Robert Lewandowski. L’attaquant polonais est également l’un des meilleurs du monde pour le moment et le Bayern ne voit donc pas l’intérêt de recruter Haaland tant qu’il dispose de son Polonais. Reste que Lewandowski a 32 ans et ne sera pas éternel.
 
Pacte de non-agression
 
Le transfert pourrait-il se faire dans le futur ? Au football tout est évidemment possible. Dortmund parviendra peut-être à conserver sa pépite encore une saison. Haaland dispose tout de même d’un contrat jusqu’en 2024, ce qui donne les coudées franches au club pour rester en position de force.
 
Le Bayern attaquera-t-il, alors que Lewandowski approchera des 34 ans ? Pas de manière unilatérale en tout cas. Depuis le transfert du Polonais de la Rhur vers la Bavière, les deux clubs ont conclu un pacte de non-agression. "Tant que je serai au Bayern, il n'y aura pas d'autre achat comme celui de Lewandowski. Nous avons établi des relations amicales avec le Borussia au fil des années, également sur le mercato", a récemment déclaré Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern. A voir si Oliver Kahn, qui remplacera Rummenigge en 2022 aura la même vision.
 
D’ici là, Dortmund va chercher à se qualifier pour la Champions League. Et Erling Haaland sera bien utile pour tenter d’y parvenir, à commencer par ce week-end lors d’un déplacement à Mainz. Une place en C1 donnerait en tout cas de sérieux arguments au club pour conserver son Viking.
 
Suivez la Bundesliga tout au long de la saison, et notamment Mainz-Dortmund ce dimanche à 18h, sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.