En vue des Jeux olympiques de Tokyo, Mathieu van der Poel a enfourché son VTT hier et s'en est bien sorti. Lors d'une course sur circuit court, il a cloué le bec de tous ses concurrents. Mais le vrai test est pour demain. Lors de la première des deux courses de la Coupe du monde, van der Poel devra prouver qu'il est prêt pour Tokyo.
van der Poel a été le premier coureur à franchir la ligne lors d'une course de VTT sur circuit à Albstadt, en Allemagne. La course sur circuit servait à déterminer les positions de départ pour les championnats du monde de demain. La course est très importante pour van der Poel qui vise une médaille olympique en VTT à la fin du mois de juillet. Une bonne performance lui rapportera de précieux points, qu'il pourra utiliser pour s'assurer une bonne position de départ lors du cross-country olympique du 26 juillet et avoir de meilleures chances de terminer sur le podium.
 
La forme de van der Poel sur VTT a soulevé de nombreuses questions. Le Néerlandais a beau réaliser d'excellentes performances sur route et en cyclo-cross, ce n'est pas la même chose que le VTT. van der Poel lui-même avait également des doutes : "J'ai été absent pendant un certain temps, c'est ennuyeux", a déclaré le Néerlandais qui n’avait plus roulé en VTT depuis 2019.
 
Mais une fois en course, aucun signe d’une quelconque méforme : van der Poel a été très fort, prenant la tête du peloton dans les deuxième et troisième tours. Dans le dernier tour, il a placé une nouvelle accélération pour se détacher de manière impressionnante, laissant trois coureurs derrière lui. L'un de ces adversaires était le champion européen Nino Schurter. Le champion belge, Jens Schuermans, a terminé dix-huitième.

Véritable test dimanche
 
Le véritable test aura lieu ce dimanche. van der Poel devra être au sommet de son art pour obtenir les points qu'il souhaite. Selon le coureur néerlandais, les principaux concurrents sont les mêmes : Schurter, Fluckiger et Pidcock. "Je vais garder un œil sur chacun d'entre eux", a-t-il déclaré.
 
Van der Poel n'a pas beaucoup de temps pour se reposer. La semaine prochaine, il participera à la deuxième manche de la Coupe du Monde de VTT à Nové Mesto, en République tchèque. Il faudra qu’il prenne aussi des points là-bas pour espérer décrocher une médaille olympique à Tokyo.