La statue d'Henri Michel, ancien joueur et entraîneur de l'équipe de France, a été inaugurée en avant-match du duel entre Nantes et les Girondins de Bordeaux samedi à Nantes
La statue a été réalisée par l'artiste de renommée internationale Mauro Corda, et "permet aux Nantais de célébrer la mémoire d'Henri Michel, un grand Homme que le club a eu le plaisir de côtoyer, pendant presque deux décennies", détaille le club nantais dans un communiqué.

Accessible à tous les Nantais, la statue est visible au niveau de l'entrée officielle de la Beaujoire. Les supporters pourront s'y recueillir à partir du mercredi 19 mai.

Henri Michel, élégant milieu de terrain qui compte 58 sélections avec les Bleus (4 buts), a écrit l'histoire du football tricolore, en club avec le FC Nantes où il a joué pendant 16 ans, mais également avec l'équipe nationale, d'abord en tant que joueur puis en tant que sélectionneur.

Henri Michel a disputé 640 rencontres et marqué 95 buts pour le FC Nantes, décrochant trois titres de champion (1973, 1977 et 1980) ainsi qu'une Coupe de France (1979).

Avec l'équipe nationale, il a participé au Mondial 1978 en tant que joueur puis à celui de 1986 en tant que sélectionneur. C'est d'ailleurs contre la France d'Henri Michel que la Belgique a été battue dans le match pour la troisième place au Mexique.

Henri Michel a également remporté les Jeux Olympiques de football en 1984, toujours en tant qu'entraîneur. Il a également officié, entre autres, au Paris Saint-Germain, au Cameroun, au Maroc et en Tunisie avant de terminer sa carrière en 2012 par un passage à la tête du Kenya.

Il est décédé il y a trois ans, en avril 2018, à l'âge de 70 ans.