Les célébrations mythiques: Luis Suarez répond à David Moyes de son plus beau plongeon

Les derbies de la Mersey entre Everton et Liverpool regorgent de moments inoubliables. En 2012, treize ans après le “snif” de Robbie Fowler, Luis Suarez réglait ses comptes avec le camp d’en face en fêtant son but d’une manière tout aussi originale.

Lorsqu’il débarque à Liverpool en 2011, les observateurs du football anglais font plus ample connaissance avec le phénomène Luis Suarez. Outre-Manche, l’attaquant, qui a explosé à l’Ajax, fait parler son sens du but mais reste aussi fidèle à sa personnalité sulfureuse.

Comme en octobre 2011, lors d’un derby contre Everton où l’Uruguayen se fait remarquer en marquant mais aussi en provoquant un carton rouge peu évident. Après un tacle pourtant licite du jeune Jack Rodwell, Suarez s’écroule de façon théâtrale sur la pelouse, trompant l'arbitre qui exclut le milieu d’Everton. “Suarez a ruiné le match”, pesta l'entraîneur des Toffees David Moyes après la victoire des Reds.

Humour et impertinence

Un an plus tard, le 28 octobre 2012, les deux ennemis héréditaires se retrouvent à Goodison Park. Quelques jours avant le match, David Moyes était revenu sur l’incident de 2011, critiquant vivement la mauvaise manie de l’Uruguayen qui consistait à plonger au moindre contact. Le manager anglais expliquait craindre que ce genre de joueurs ne fasse fuir les supporters du football.

Une pique de nature à rendre encore plus électrique les retrouvailles entre Suarez et les Toffees. Menant le front de l’attaque des Reds aux côtés de Suso et Raheem Sterling, El Pistolero ne tarde pas à répondre à son détracteur. Au quart d’heure de jeu, bien servi par José Enrique, il force un auto-but de Leighton Baines. Ni une ni deux, Suarez entame une course folle en direction du banc d’Everton. Arrivé à hauteur du coach d’Everton, il se jette au sol et réalise son plus beau plongeon. Moyes reste de marbre devant cette célébration aussi originale qu’insolente, tandis que Brendan Rodgers applaudit son joueur.

"J'aurais fait pareil"

Boosté par sa petite revanche, le natif de Salto ne s’arrête pas en si bon chemin. Six minutes plus tard, il double la mise sur un assist de Steven Gerrard. Mais alors que l’on croit les Toffees abattus après ce départ canon des Reds, ils font preuve d’une belle force de caractère en inscrivant deux buts avant la mi-temps pour revenir à 2-2, ce qui sera également le score final.

Après la rencontre, la célébration de Suarez fut évidemment, plus que le résultat, sur toutes les lèvres. A commencer par celles de David Moyes, le principal concerné. Au moment de livrer sa réaction, l’entraîneur écossais fit preuve de beaucoup de fair-play. "J'ai trouvé ça super, j'aurais probablement fait la même chose", confia-t-il à la BBC. "Mais maintenant, il va devoir plonger devant beaucoup d’entraîneurs", poursuivit-il avec une bonne dose d’humour.

Fan de notre série? Regardez comment Samuel Eto'o a répondu aux moqueries José Mourinho.

Premier League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top