Paris Saint-Germain, Montpelier, Monaco et… Rumilly Vallières, l’intrus du lot  ! Le dernier carré de la coupe de France se compose de 3 pensionnaires de Ligue 1 et d'un de Nationale 2, soit le 4e niveau du football Français. 

 

Contrairement à la Belgique, les belles histoires sont nombreuses en Coupe de France avec des amateurs qui réalisent un beau parcours. Certains ont même la chance de voir le Stade de France et d’y disputer la finale de la compétition. Pour se faire, Rumilly Vallières devra se débarrasser de Monaco en demi-finale. 

Le club de Haute-Savoie espère réaliser le même exploit que le Vendée Les Herbiers en 2018, l’US Quevilly en 2012 ou encore Calais en 2000. Des petits clubs qui ont atteint le dernier stade de la compétition mais qui n’ont pas réussi à soulever le trophée. 

Un tout jeune club

Atteindre les demi-finales de la Coupe de France, c’est déjà un exploit pour un club de Nationale 2. Ca l’est encore plus quand on sait que Rumilly Vallières a vu le jour il y a seulement 3 ans, en 2018. Le club est le résultat de la fusion de plusieurs clubs de l’Albanais, du côté du lac du Bourget et celui d’Annecy. Rumilly, c’est 15 000 âmes, Vallières, à peine 2 000. Mais cela n’empêche pas le club de grandir rapidement. 

L’an dernier, c’est en Nationale 3 que le club évoluait encore avant de connaître une montée. Et cette saison, c’est en coupe que le club a brillé car en championnat… impossible puisque’il a été annulé à cause de la crise sanitaire. Mais ce manque de rythme n’a pas empêché les Savoyards de sortir Annecy (Nationale 1), Le Puy (Nationale 2) et enfin Toulouse (Ligue 2) il y a quelques semaines. 

Réaliste face au TFC

Lors de ce dernier match, Toulouse était il faut le dire amputé de nombreux éléments à cause du Covid-19. Mais le club qui lutte pour la montée en Ligue 1 n’a jamais vraiment réussi à inquiéter l'équipe des Alpes. Le Petit Poucet a ouvert le score en première période sur sa seule occasion avant de tuer tout suspense dans les 10 dernières minutes pour l'emporter 2-0. 

C’est un peu ce que l’on appelle la Magie de la Coupe de France pour ces joueurs amateurs pour qui le foot est avant tout une passion. "Chez nous, beaucoup de joueurs travaillent. Il y en a qui sont dans l'immobilier, d'autres sont pions, d'autres électriciens. On a un petit peu de tout", détaillait le capitaine Alexi Peuget à France Football.

Rumilly Vallières espère bien profiter encore quelque peu de la magie de la compétition même si face à Monaco, se sera sans doute une autre affaire. 

Rumilly Vallières - Monaco sera à suivre sur France 2 ce jeudi 13 mai à partir de 21h15.