Deux patrouilleurs français ont été déployés jeudi à proximité de l'île anglo-normande de Jersey où se sont rassemblés plus d'une cinquantaine de bateaux de pêche français pour protester contre les conditions de pêche imposées après le Brexit, ont indiqué à l'AFP les autorités maritimes.
"Avec une cinquantaine de pêcheurs sur zone forcément on a préféré prépositionner ces deux bâtiments", a indiqué une porte-parole de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, précisant la mission du patrouilleur côtier de la gendarmerie maritime Athos et de celui des affaires maritimes Themis: assurer "la sécurité de la navigation et la sauvegarde de la vie humaine en mer".

Les deux bâtiments "restent dans les eaux françaises pour assurer la sauvegarde de la vie humaine en mer et être prêts à intervenir si cela venait à dégénérer, si par exemple on avait un homme à la mer on a des moyens sur zone qui peuvent être en mesure d'intervenir rapidement", a-t-elle détaillé.

L'Athos, long de 32 mètres, est déjà sur place, tandis que le Themis, de 52 mètres, devrait rallier la zone sous peu, selon la même source.