Parfaitement bien emmené, Sam Bennet a remporté la première étape du Tour de l'Algarve (2.Pro), mercredi au Portugal. Après 189,5 kilomètres entre Lagos et Portimao, l'Irlandais a facilement conclu le travail de ses équipiers pour devancer le Néerlandais Danny van Poppel (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux) et l'Espagnol Jon Aberasturi (Caja Rural - Seguros RGA).
L'échappée du jour ne résistant pas au retour du peloton, la victoire s'est jouée au sprint. Habituée à l'exercice, l'équipe belge a mis sur orbite son sprinteur irlandais grâce notamment à Davide Ballerini et Michael Morkov.

C'est la 55e victoire en carrière pour le coureur de 30 ans, la 6e cette saison. "Je suis vraiment content. Je ne savais pas comment allait réagir les jambes après cette petite coupure", a analysé le natif de Wervik, qui faisait sa rentrée après une pause d'un mois et sa 2e place au GP de l'Escaut le 7 avril.

"L'équipe a fait un travail incroyable malgré un petit crash", a ajouté Bennett en évoquant les chutes sans gravité de Shane Archbold et Fabio Jakobsen à 5 km de la ligne. "On a su s'adapter, mes équipiers ont fait un job fantastique." C'est déjà la 22e victoire en 2021 pour le 'Wolfpack', qui emmène ce classement particulier.

Jeudi, la 2e étape du rendez-vous portugais verra le peloton relier Sagres à l'Alto da Foia. Après 182,8 kilomètres, la victoire se jouera au sommet d'une côte de première catégorie, longue de 7,7 km à 5,8 pour cent de moyenne.

C'est à cet endroit que Remco Evenepoel avait forgé sa victoire finale en 2020, remportant l'étape et endossant un maillot de leader qu'il n'allait jamais lâcher. Le Belge, qui va débuter le Tour d'Italie samedi, n'est pas présent.

Cette course par étapes se dispute traditionnellement en février mais la crise sanitaire a contraint les organisateurs à repousser leur épreuve au mois de mai.