Ces chansons qui célèbrent nos mamans

Nos mamans sont précieuses et ont été sources d’inspiration pour de nombreux artistes. Le meilleur moyen de témoigner de cet amour inconditionnel est à travers les chansons. Pour la fête des mères, Proximus Pickx vous a concocté une playlist des plus belles chansons dédiées aux mamans. Alors si vous êtes à court d’idées originales à offrir, témoignez votre amour à travers ces chansons. Musique, maestro !

Une maman exemplaire

De 'Tellement j’ai d’amour pour toi', au début de sa carrière, à 'Celle qui m’a tout appris', en 2012, Céline Dion a toujours chanté en l’honneur de sa maman. Sa mère Thérèse, qui nous a quittés en janvier 2020 à l'âge de 92 ans, a marqué la vie de la star mondiale par sa générosité. Celle qui a vendu plus de 250 millions d’albums dans le monde et qui a gagné tous les prix les plus prestigieux de l’industrie musicale n’oublie pas ses origines et veut braquer les projecteurs sur ‘celle qui lui a tout appris’.

Maman de quatorze enfants, Thérèse a toujours soutenu sa petite dernière. La diva québécoise doit son succès à sa mère qui dès son plus jeune âge l’a soutenue dans le chant. En début de carrière, Céline était accrochée aux bras de sa mère, jusqu’à Tokyo. Mère et fille font leur première tournée ensemble. Ceci devenant une habitude, maman et fille ne se quittent plus jusqu'aux problèmes de santé de Thérèse.

Ici, 'Celle qui m’a tout appris' évoque cette relation mère-fille dont les rôles ont été inversés. Quand arrivé à un certain âge, c’est au tour de l’enfant de veiller sur sa mère. La chanteuse prend tout simplement exemple de la générosité et l'amour de sa mère. Cet extrait de l’album ‘Sans attendre’ a connu un véritable succès dès sa sortie sur les radios à quelques jours près de la fête des mères en 2014. 

Une maman à l’origine du Rockabilly

Le célèbre titre d’Elvis Presley ‘That’s All Right (Mama)’ enregistré en 1954 dans les studios de Sun avait fait un carton et a changé le cours de l’histoire de la musique. Cette reprise d’un blues de Big Boy Crudup par Elvis va être considérée comme l’acte fondateur du rockabilly. De Bob Dylan à Green Day, en passant par les ‘Beatles’, la chanson est reprise par énormément d’artistes. Ce n’était pourtant pas l’avenir dont rêvait Elvis. 

Un an avant l’enregistrement du morceau qui va propulser la carrière du futur ‘King’, le jeune homme qui se passionne pour l’univers musical noir, et décide d’enregistrer des chansons pour l’anniversaire de sa mère. À cette époque, les labels indépendants de musique acceptaient facilement pour la modique somme de 4 dollars d’enregistrer un disque à qui le veut. Elvis entretenait une relation forte et fusionnelle avec sa mère et veut la remercier en chantant deux chansons qu’il lui dédie ‘My Happiness’ et ‘That's when your heartaches begin ‘. À ce moment-là la star était loin d’imaginer ce qui l’attendait. Après avoir fermé la porte du studio Sun, fier de son cadeau, il retourne à sa vie normale où il est successivement employé dans une quincaillerie et chauffeur-livreur pour une compagnie électrique. Son rêve à l’époque n’était pas de devenir chanteur mais bien chauffeur de camion afin de voyager à travers tout le pays. 

Son passage à Sun a pourtant interpellé le studio qui le rappelle quelques jours après son enregistrement. Il participe à un casting où il ne fait pas grande impression, sa voix sonne faux pour les producteurs. Après plusieurs tentatives avec des ballades sans grand intérêt, Elvis tente le coup sur un morceau de blues qu’il adore. Il interprète ‘That’s All Right (Mama)’, composé en 1946 par Arthur Big Boy Crudup. Accompagné de sa guitare et de son déhanché qui fera sa légende, il donne à la chanson un rythme plus rock. À ce moment-là, le producteur Sam Phillips trouve chez Elvis ce qu’il recherchait : "Si je trouvais un Blanc qui ait le son noir et la sensibilité noire, ça pourrait me rapporter un million de dollars", disait-il à l’époque. Bien entendu, Elvis continuera de dédier des chansons à sa mère tout au long de sa carrière. En 1969, il enregistre ‘Mama Liked the Roses’. 

 

Une maman qui réalise des souhaits

Si vous êtes à la recherche d’une hymne pour votre maman, le titre ‘The Wish’ est exactement celui que vous cherchiez. Dans la chanson en hommage à sa maman, Bruce Springsteen dédie les meilleurs moments de son enfance à sa mère. Il vante les mérites de sa mère et toutes les qualités humaines qu’elle lui a transmises. Il rend hommage aux sacrifices qu’elle a faits pour lui, mais surtout le souhait d’un petit garçon qu’elle a réalisé en lui offrant "une guitare japonaise toute neuve" pour Noël.

Tout au long des paroles, on a l’impression qu’elle ne lui a pas seulement acheté sa première guitare, mais qu’elle a nourri sa créativité en l’encourageant à se produire devant ses oncles et tantes lorsqu’il était enfant. Il ne fait que les louanges de sa mère qu’il contraste avec des sentiments plus négatifs et sombres sur son père. Les rares fois où il interprète la chanson en concert, il n’oublie pas de la dédier à sa mère. Dans le rockdocumentaire dédié à l’artiste sur Netflix, 'Springsteen on Broadway', le chanteur y partage des histoires personnelles et des versions acoustiques de certains de ses plus grands succès. Le titre dédié à sa maman y figure également. 

Découvrez 'Springsteen on Broadway' maintenant sur Netflix. En savoir plus sur Netflix chez Proximus Pickx.

 

Une maman incomprise

'Mama' des Spice Girls est devenu un classique de la musique pop moderne et est aujourd’hui encore connu comme un hymne d’amour maternel. ‘Mama’ est le quatrième single classé n°1 des Spice Girls. En 1997, il se vend à 732 000 exemplaires en une semaine. La chanson est une ballade pop qui parle de l’amour d’une fille envers sa mère. Chaque chanteuse témoigne de son admiration pour sa mère présente pour elles, même en plein rébellion adolescente. Les paroles résonnent comme des excuses envers les mamans. Et à l’arrivée de l’âge adulte, loin de la rage adolescente qu’elles avaient, elles comprennent que leur mère ont fait des sacrifices pour elles, mais aussi qu’elles protègent leurs filles. Dans le clip, les cinq chanteuses sont en train de chanter dans une émission télé en alternant avec des images d’elles enfants. 

 

Une maman qui pardonne

Même s'ils jouent au dur à cuire, certains rappeurs ne manquent pas de montrer leur amour pour leur mère dans leurs chansons. Le morceau ‘Avant Qu’elle Parte’ du groupe de Maître Gims et Black M n’est peut-être pas très joyeux, mais il résonne comme un repenti. On a parfois tendance à se comporter mal envers les personnes que l’on aime le plus au monde. Et c’est souvent le cas pour les mamans. "Insensé, insensible, tu l'aimes mais pourtant tu la fuis" répète le groupe Sexion d’Assaut

Rien que le titre nous fait comprendre que la chanson est moralisatrice. Le message principal est d’être reconnaissant envers celle qui nous élève, de lui montrer parfois un peu de reconnaissance et surtout de l’amour "avant qu’elle ne perde la vie". Alors aujourd’hui, suivons ces précieux conseils et montrons à nos mamans à quel point sans elles nous ne serons pas ce que nous sommes aujourd’hui. 

 

Une maman authentique

‘Les yeux de ma mère’ est une chanson du chanteur belge Arno sortie en 1995. Cet hommage d’un fils à sa mère où notre compatriote à la voix rauque chante avec ses tripes. Ce titre émouvant met des mots sur cet amour inconditionnel qu’un enfant porte à sa mère. Écrit de manière très simple, le morceau véhicule un message profond sans en faire trop. Il n’hésite pas à décrire la femme qu’il retrouve en sa mère, de manière un peu osée. Il la qualifie de "dangereuse, allumeuse, et emmerdeuse".

Il décrit ensuite son regard car quoi de plus important pour une personne que le regard de sa mère. La chanson dans son tout donne une image authentique de sa mère car au final toutes les mamans sont authentiques. La chanson est devenue emblématique d’Arno. Habitué à chanter en néerlandais et en anglais, le single apparait dans son premier album en français. L’album est d’ailleurs intitulé ‘À la française’.

 

Une maman super-héroïne

Le titre ‘Superwoman’ d’Alicia Keys concerne la grandeur des femmes en général en leur offrant un message d’espoir. Parce que chaque maman est une super-héroïne du quotidien. Elle veille sur leurs enfants en accumulant tâches ménagères, éducation et travail . Cette dédicace de la chanteuse aux femmes du monde entier résonnent tout aussi bien pour nos mamans.  "Pour toutes les mères qui se battent pour des jours meilleurs, pour toutes les femmes qui essaient de rentrer avant le crépuscule et pour toutes mes sœurs... allons ensemble... en disant oui je le peux, oui tu le peux... même si tout s’écroule je mets ma veste avec la marque ’S’, parce que je suis une ‘Super-femme’, je peux m’envoler"

Le clip de la chanson tourné en juin 2008 présente Alicia Keys dans le rôle de cinq femmes toutes différentes qui luttent au quotidien. Celui d’une mère-célibataire de deux enfants qui veut reprendre ses études, une femme d’affaires, une princesse égyptienne de l’époque des pharaons, une collégienne Africaine qui va chercher de l’eau avant d’aller à l’école et enfin une astronaute de la NASA. Le single a été récompensé en 2009 d’un Grammy Award pour la meilleure performance vocale d'une artiste féminine. 

 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top