L'équipe Groupama-FDJ, privée de Thibaut Pinot, se présentera samedi à Turin au départ du Giro avec des ambitions tournées vers les succès d'étapes.
Pinot, 4e en 2017 et en lice pour le podium jusqu'à la veille de l'arrivée l'année suivante, a renoncé en raison de douleurs au dos.

"Je veux voir une équipe combative, qui va de l'avant et qui prend des risques dans les échappées pour aller jouer des victoires d'étape", a annoncé mardi son directeur sportif Philippe Mauduit.

"Forcément, la mission de nos coureurs a changé. Ils devaient être au service d'un leader, on leur demande maintenant de jouer leurs cartes, ils doivent saisir cette opportunité", a ajouté Mauduit en précisant que Rudy Molard, qui a déjà porté le maillot de leader sur la Vuelta, sera protégé: "Il va se focaliser sur les étapes qui lui conviennent mais je ne veux pas qu'il délaisse le général, je sais qu'il a la capacité de s'accrocher."

Quatre coureurs du groupe français (Badilatti, Duchesne, Seigle, van der Berg) découvriront le Tour d'Italie.

L'équipe Groupama-FDJ au Giro est composée des Français Rudy Molard, Simong Guglielmi et Romain Seigle, des Suisse Matteo Badilati et Sébastien Reichenbarch, du Canadien Antoine Duschesne, du Hongrois Attila Valter et donc du Néerlandais Lars van der Berg.