Le Racing Genk affronte ce vendredi, 20h45, le Club de Bruges dans ce qui ressemble à la dernière tentative des outsiders d'empêcher les Blauw en Zwart de s'emparer tranquillement du titre.
Vainqueur à l'Antwerp en ouverture des Champion's playoffs, le Racing Genk a prouvé qu'il ne terminerait pas la fin de saison en roue libre après avoir remporté la Coupe de Belgique. La deuxième place a toujours été, en effet, l'objectif majeur de John van den Brom qui veut à tout prix jouer la Ligue des champions l'année prochaine. Le coach néerlandais peut compter pour cela sur un trident offensif impressionnant qui ne cesse de battre les records au fil des semaines. Si Paul Onuachu, auteur de son trentième but en Jupiler Pro League le weekend dernier, et Theo Bongonda, homme du match avec son doublé, occupent souvent le devant de la scène, le troisième larron, Junya Ito n'est clairement pas en reste et compte à nouveau le prouver ce vendredi face au Club de Bruges.

Le joueur offensif le plus dangereux du championnat ?

En délivrant deux assists au Bosuil pour Theo Bongonda, l'international japonais s'est montré comme souvent à son avantage dans une saison où il a déjà inscrit 11 buts et délivré 14 assists en 37 rencontres toutes compétitions confondues. L'ailier sera-t-il capable de faire la différence sur son flanc face au futur probable champion de Belgique ? Il y a de grandes chances. Si Philippe Clement le connait bien pour avoir remporté le titre à ses côtés dans le Limbourg en 2019, personne n'a encore trouvé la solution pour l'arrêter.

Ryan Sanusi, le milieu de terrain du Beerschot, n'a d'ailleurs pas hésité à le désigner en mars dernier comme le meilleur joueur de Belgique. "C'est le joueur offensif le plus dangereux du championnat. Il va tellement vite", a-t-il déclaré sur la chaîne Youtube du club anversois. "Quand il est parti, c'est trop tard pour le rattraper". Dans une équipe joueuse, qui se projette très vite vers l'avant, Junya Ito bénéficie très souvent d'espaces dont il profite à merveille.

Daniel Muñoz, le partenaire idéal

Même s'il ne rechigne jamais à faire les efforts défensifs, le véloce attaquant de 28 ans peut également compter derrière lui sur un roc défensif en la personne de Daniel Muñoz. Le Colombien est sans aucun doute l'une des grosses révélations de cette saison dans notre championnat. Doté d'un coffre impressionnant, l'ancien joueur de l'Atlético Nacional est capable aussi bien d'annihiler les velléités offensives de l'adversaire que de se projeter vers l'avant pour créer le surnombre en attaque. Par ses infiltrations, sur le côté, comme dans le milieu du jeu, le natif d'Amalfi permet à Junya Ito de se retrouver dans des positions idéales en un contre un pour faire la différence.

Aller plus vite que les Gazelles cette saison reste évidemment un défi de taille. Le Sporting d'Anderlecht a cependant mis en lumière des fragilités dans l'arrière-garde brugeoise le weekend dernier dont pourraient profiter les ailiers du Racing Genk. Désormais deuxièmes du championnat, les Limbourgeois pourraient marquer un gros coup ce vendredi en cas de victoire à la Luminus Arena. L'étincelle viendra-t-elle des pieds du prodige japonais ?

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans l'option All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.