Une page se tourne en Jupiler Pro League. Olivier Deschacht, 40 ans, a annoncé vendredi mettre un terme à sa carrière. "C'est pour moi le moment d'arrêter", a confié le footballeur gantois dans une vidéo postée par son club de Zulte Waregem. Après 20 saisons au sein de l’élite du football belge, le départ du défenseur va laisser un grand vide.
Alors qu’on le pensait éternel, Olivier Deschacht a annoncé vendredi sa décision de raccrocher les crampons. Après avoir remercié ses clubs précédents et affirmé avoir réalisé ses rêves, il a tenu à remercier Zulte Waregem de lui avoir permis de terminer sa carrière de belle manière, "mais pour moi c'est fini, le mental n'est plus au rendez-vous et c'est l'un des mes points forts. L'envie n'est plus là", a justifié Olivier Deschacht.

Une incroyable longévité

Après avoir évolué en équipes de jeunes au Begonia Lochristi, à La Gantoise et à Lokeren, Olivier Deschacht a rejoint Anderlecht en 1997, à l'âge de 16 ans. Il y restera jusqu'en 2018. Après des débuts en équipe première en décembre 2001 contre Beveren, Deschacht s'est imposé comme titulaire à partir de 2003. Il a totalisé 602 rencontres et 11 buts avec Anderlecht, glanant pas moins de 16 trophées.

Deschacht quitte la maison mauve en juin 2018 et signe pour une saison à Lokeren. Un an plus tard, il s'engage à Zulte Waregem, où il s’impose rapidement comme le patron de la défense, disputant 33 des 34 rencontres de la saison régulière conclue à la dixième place par l’Essevee.

En parallèle à sa carrière en club, Deschacht a porté à 20 reprises le maillot de l'équipe nationale belge, entre 2003 et 2010. Malgré quatre nouvelles sélections en 2015, il n'a plus joué avec les Diables Rouges.

Le dernier clubman?

Malgré ses 40 ans, Olivier Deschacht confiait récemment se sentir toujours en forme. "Je me sens encore très bien, je ne suis pas le plus rapide, moins qu’à l’époque. Mais surtout mentalement je vais bien, et le corps suit la tête", déclarait-il en février à la RTBF. Entretemps, le défenseur a manifestement perdu l’envie qui l’animait depuis tant d’années.

Après l’annonce il y a quelques semaines de la retraite sportive de Killian Overmeire, joueur le plus capé de l’histoire de Lokeren, le football belge voit peut-être partir son tout dernier clubman, à une époque où les joueurs restent rarement plus de deux ou trois saisons au sein d’une même formation.

Un statut que le Gantois a acquis au fil des saisons à Anderlecht. Professionnel jusqu’au bout des ongles ayant toujours affiché une mentalité exemplaire sur le terrain, l’ancien Anderlechtois avait résisté durant de nombreuses années à la concurrence au sein du club le plus titré du royaume. Son attachement à Anderlecht, sa persévérance et sa longévité, qui lui ont permis de se forger un énorme palmarès, ont également conquis le coeur des supporters mauves et fait de lui une véritable icône du club bruxellois.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.
 
Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.