Le tirage au sort des qualifications européennes au Mondial féminin 2023 se tiendra vendredi dès 13h30 à Nyon, en Suisse, au siège de l'UEFA. L'équipe nationale belge de football, qui vise une première participation à une Coupe du monde, connaîtra alors ses adversaires pour décrocher un ticket pour le tournoi, disputé du 10 juillet au 20 août 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande.
Cinquante-et-un pays européens seront répartis en six groupes de six nations et trois de cinq pour les qualifications en vue du Mondial 2023, disputées de septembre 2021 à septembre 2022. La Belgique, 18e au classement FIFA et versée dans le pot 2, affrontera forcément un adversaire mieux classée qu'elle. Elle devra en effet défier un pays issu du pot 1, où figurent l'Allemagne (FIFA 2), les Pays-Bas (FIFA 3), la France (FIFA 4), la Suède (FIFA 5), l'Angleterre (FIFA 6), la Norvège (FIFA 12), l'Espagne (FIFA 13), l'Italie (FIFA 15) et le Danemark (FIFA 16).

Une première à 32 Nations

Les vainqueurs des neuf groupes se qualifieront directement pour le Mondial 2023 alors que les deuxièmes iront en barrages, tous disputés sur une seule rencontre. Les trois meilleurs deuxièmes rejoindront directement le deuxième tour de ces barrages, les six autres devront d'abord disputer un premier tour.

Les deux vainqueurs du 2e tour qui possèdent le meilleur classement, basé sur les résultats lors de la phase de groupes et du 2e tour des barrages, seront aussi qualifiés pour le tournoi aux antipodes. Le troisième devra passer par un nouveau barrage, cette fois intercontinental. En fonction de ce barrage intercontinental, 11 ou 12 équipes européennes disputeront le 9e Mondial féminin de l'histoire, qui regroupera pour la première fois 32 nations (contre 24 en France lors de l'édition 2019).

L'Euro en guise de préparation

Les Red Flames d'Ives Serneels disputeront l'Euro 2021, qui a été repoussé d'un an pour ne pas chevaucher l'édition masculine, à l'été 2022 en Angleterre. Début avril, lors de matches de préparation, les Belges se sont inclinées 0-2 devant la Norvège avant de battre l'Irlande 1-0.

La Belgique, 2e de son groupe qualificatif pour le Mondial 2019, avait été battue en octobre 2018 au 1er tour des barrages par la Suisse, elle-même battue par les Pays-Bas dans une double confrontation décisive pour l'obtention du dernier ticket européen. Les Néerlandaises avaient ensuite terminé le rendez-vous français à la 2e place après une défaite en finale contre les États-Unis.