L’artiste de la semaine: The Colorist Orchestra, mystérieusement intime

Gabriel Rios, Emiliana Torrini, Lisa Hannigan ou encore Howe Gelb (Giant Sand) ont déjà été accompagnés par cet ensemble expérimental belge. Et la liste ne manquera pas de s'étoffer dans le futur, car The Colorist Orchestra se forge lentement mais sûrement une réputation internationale.

Des violons fins, une multitude de détails et d'arrangements subtils, un rythme berçant : la musique de The Colorist Orchestra nous baigne dans une atmosphère de mysticisme et de mélancolie. Ce n'est pas un hasard s'ils ont travaillé avec des artistes comme l'Islandaise Emiliana Torrini et l'Irlandaise Lisa Hannigan, ou encore avec la voix tourmentée de "notre" Gabriel Rios.

Cela illustre aussi parfaitement leur renommée internationale. En 2019, ils ont sorti un single avec le héros de l'Americana Howe Gelb, le merveilleusement convaincant ‘More Exes’. À son écoute, on est tout de suite renvoyé au souvenir de la première saison de ‘True Detective’. Pour ceux qui n'ont pas vu cette série, imaginez des routes de campagne poussiéreuses, des villages reculés et des scènes obscures, en pleine nuit.

Ce single augure l’arrivée d’un nouvel album, ‘Not on the map’, qui sortira en octobre de cette année. Il s'agit d'une collaboration avec le duo américain composé d'Howe Gelb et de Pieta Brown. Et à l'automne (si tout va bien), quelques concerts pourraient suivre, enfin. Les scènes de l'AB, De Roma et du Paradiso à Amsterdam sont déjà réservés.

Le nouveau single ‘More exes’ :

 

Instruments auto-construits

The Colorist Orchestra existe depuis 2013. L’ensemble instrumental au style ‘pop de chambre’ a été fondé par Aarich Jespers et Kobe Proesmans, deux percussionnistes/arrangeurs très appréciés dans le paysage musical belge. Ils travaillent aujourd'hui avec huit musiciens (dont Inne Eysermans d'Amatorski depuis l'année dernière). Leur force : un répertoire connu revisité dans un genre expérimental.

Le groupe aime travailler avec une large palette de timbres et d'instruments. Des instruments qu'ils ont d'ailleurs parfois construits eux-mêmes ! Jespers et Proesmans - qui ont d'ailleurs tous deux eu une histoire avec Zita Swoon - n'ont pas peur des sorties médiatiques, surtout dans le monde du théâtre où ils ont gagné en réputation.

Il n'est donc pas surprenant que leur musique ait été qualifiée de "cinématographique" plus d'une fois. De la musique pour rêver tout en gardant les pieds sur terre; c'est exactement ce que sait faire le Colorist Orchestra. Les fans de Calexico, Giant Sand, The Handsome Family, Kronos Quarter ou Tindersticks seront comblés. 

Avec Gabriel Rios au début de l'année dernière :

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top