Le Holstein Kiel est l’invité surprise des demi-finales de la Coupe d’Allemagne cette saison. Bourreau du Bayern Munich en seizièmes de finale, le pensionnaire de deuxième division, qui affronte cette fois Dortmund, n’en est pas moins un club historique du football allemand.
Peu de monde donnait cher de la peau du Kieler SV Holstein 1900, familièrement appelé Holstein Kiel, lors du coup d’envoi de son match face au Bayern Munich dans le cadre des seizièmes de finale de la Coupe d'Allemagne. D’autant que tout avait mal démarré pour le club du nord de l’Allemagne, mené à deux reprises sur ses terres. Mais Kiel est revenu à chaque fois au score, égalisant dans les tout derniers instants du temps réglementaire grâce à son défenseur et capitaine Hauke Wahl. Après des prolongations vierges de tout but, c’est bien le club de deuxième division qui a émergé aux tirs au but.

Après son exploit retentissant contre le tenant du titre et vainqueur de la Ligue des champions, Kiel a ensuite été épargné par le tirage au sort: il a battu au tour suivant Darmstadt, une autre équipe de D2, avant d’aller l’emporter (0-3) chez le petit poucet Rot-Weiss Essen (D4), qui s'était offert de son côté le scalp du Bayer Leverkusen. La belle histoire continue donc pour ce club historique.

Un titre de champion d'Allemagne

Le Holstein Kiel est le fruit d’une fusion, en 1917, entre deux anciens clubs locaux. L’un d’eux, le FV Holstein 1902, se montra particulièrement performant dès ses débuts, s'offrant notamment un titre de champion d'Allemagne en 1912. Après sa fusion, le club dut attendre 1926 pour reconquérir le titre de champion d'Allemagne du Nord et prendre part au tour final national, qui se dispute à l’époque selon un format de coupe. Quatre ans plus tard, le club termine à nouveau deuxième du championnat, ce qui reste à ce jour son meilleur résultat en plus de nonante ans.

La Seconde Guerre mondiale marque un tournant dans l’histoire du club. Après celle-ci, Kiel ne retrouva jamais son lustre d’antan et en 1963, le club ne fut pas retenu pour intégrer la Bundesliga, nouvelle élite du football allemand. Les Cigognes n’évolueront plus jamais au plus haut niveau, faisant des allers-retours réguliers entre les quatre premiers niveaux du football allemand.

Bientôt de retour en Bundesliga?

Ces dernières années, le Holstein Kiel semble néanmoins retrouver des couleurs. De la quatrième division en 2013, il parvient à réintégrer l'antichambre de l’élite quatre ans plus tard. Le club promu s’y illustre d'emblée, terminant troisième en 2018 mais manquant la montée en Bundesliga en barrages contre Wolfsbourg. Cette saison, les troupes d’Ole Werner sont toujours en pleine lutte pour la promotion avec Bochum, Greuther Fürth, Hambourg ou encore Düsseldorf.

Mais avant de penser à un retour historique au plus haut niveau, les Cigognes ont la tête à la Coupe d’Allemagne et leur important rendez-vous contre Dortmund, un adversaire qui les avait déjà éliminés au stade des quarts de finale en 2012. L’heure de la revanche a sonné pour Lee Jae-sung et ses coéquipiers.

Suivez les demi-finales de Coupe d'Allemagne ces vendredi et samedi sur ARD (chaîne 200)

Vendredi 30 avril

Werder Brême - RB Leipzig: à partir de 20h15

Samedi 1 mai
Dortmund - Holstein Kiel: à partir de 20h15