Au terme du dernier évènement européen du Spring Split des RLCS, la structure Solary, et leur joueur belge AztraL ont réussi à se qualifier pour ce qui devait être le premier major organisé en présentiel et rassemblant les meilleures équipes au monde. En conséquence de la crise sanitaire, les organisateurs ont préféré remodeler l’évènement pour le diviser en quatre championnats continentaux, organisés en ligne du 15 au 20 juin.

 

Un format remodelé

La crise sanitaire n’a pas fini de faire parler d’elle et de venir modifier l’organisation des différentes compétitions qui se tiennent aux quatre coins du globe. Point de tension principal : les compétitions devant rassembler en présentiel des équipes venant souvent de régions éloignées les unes des autres, et dont les règles sanitaires compliquent l’organisation de ce genre de compétition.

Dernière victime en date : les championnats du monde de Rocket League. Censé êtres tenu en présentiel, l’évènement final de la saison 2021, qui devait rassembler les meilleures équipes du classement mondial, a du être annulé. En remplacement, l’éditeur a annoncé la tenue de quatre compétitions continentales, qui feront concourir les rosters de chaque région: l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Océanie et l’Europe.

Autre changement notable: afin de faire de ce moment un évènement épique, Psyonix introduit un nouveau concept dans sa compétition, les “Best-of Set”. Un seul “Best-of Set” comprend jusqu’à trois séries “Best-of”. Par exemple, un “Best-of-7 Set” peut comprendre jusqu’à trois Best-of-7s La première équipe à remporter deux séries Best-of-7 remportera le set. Pour les championnats RLCS X, il y aura une combinaison de «Best-of-5 sets» et «Best-of-7 sets».

Voici les différents horaires auxquels vous pourrez suivre la compétition européenne :

Round 1 : 15 juin à 17 heures
Quart-de-finale #1 : 15 juin à 19 heures
Quart-de-finale #2 : 16 juin à 17 heures
Demi-finale #1 : 17 juin à 17 heures
Demi-finale #2 : 18 juin à 17 heures
Grande finale : 20 juin à 17 heures

Concernant le cash-prize, c’est la totalité des gains de l’évènement original qui sera redistribuée entre les quatre régions. Pour l’Europe, c’est un montant total de 400 000 euros qui sera mis en jeu.

Le Belge AztraL qualifié pour la compétition

Parmi les six équipes qualifiées, on retrouve bien sûr des cadors de la licence, comme Team Vitality et Team BDS, respectivement 2èmes et 1ers au classement, mais aussi des rosters inattendus. Dans cette catégorie, on retrouve par exemple la Team Solary, dont fait partie le Belge Maello “AztraL” Ersnt. L’équipe française profite en effet de sa qualification au major européen qui se tiendra au début du mois de mai. Si les Giants sont pour l’instant classés devant la structure française, ceux-ci ne se sont pas qualifiés pour cette étape et repasseront donc derrière les français, qui récolteront au minimum 300 points.

Les équipes de Top Blokes, Team Queso et Guild Esports viennent compléter le panel des équipes qualifiées pour cet évènement qui clôturera la 10ème saison des Rocket League Championship Series. Que du beau monde, ce qui promet assurément un certain spectacle en ce milieu de mois de juin !

Copyright visuel : RLCSX