L'UEFA exclura les clubs qui participeraient à une "Superligue" privée, a réaffirmé dimanche l'instance dirigeante du football européen en réaction à de nouvelles spéculations autour de ce lucratif tournoi fermé, rival de la Ligue des champions dont la réforme doit être actée lundi.
"Quelques clubs anglais, espagnols et italiens pourraient prévoir d'annoncer la création d'une soi-disant 'Superligue' fermée", a écrit l'UEFA dans un communiqué, qualifiant le projet de "cynique". "Comme annoncé précédemment par la Fifa (...), les clubs concernés se verront interdire la participation dans toute autre compétition au niveau national, européen ou mondial, et leurs joueurs pourraient se voir refuser la possibilité de représenter leurs équipes nationales."