Comment les smartphones dévoilent les intentions de leurs propriétaires dans les films

A travers sa campagne "Don't miss the call", Proximus s'engage à collecter 150.000 vieux téléphones portables cette année, contribuant ainsi à l'économie circulaire. Mais saviez-vous que vous pouviez en apprendre beaucoup sur un personnage de film grâce à son smartphone? On vous explique.

Les téléphones portables sont apparus dans les films depuis qu'ils existent, voire depuis plus longtemps encore! Par exemple, dans le film ‘Le Cirque’ (1928) de Charlie Chaplin, certains cinéphiles ont remarqué une femme portant sa main à son oreille comme si elle tenait un téléphone portable. S’agit-il d’une voyageuse du temps qui s'est accidentellement retrouvée dans le film? D'autres considèrent les émetteurs utilisés dans la saga ‘Star Trek’ dans les années 1960 comme le prototype du téléphone portable moderne. Il faut avouer qu’ils ressemblent un peu à un téléphone à clapet, et il ne serait pas étonnant que les fabricants de téléphones s’en soient inspirés.

Dans les années 80, les téléphones se sont invités dans les voitures et les tout premiers téléphones sans fil sont apparus. Pour transporter l'énorme brique qu’était le Motorola DynaTAC, il fallait porter un pantalon bien trop grand pour soi. C’est peut-être de là que vient le choix de pantalon de MC Hammer. Quoiqu’il en soit, les téléphones en voiture et les premiers téléphones portables étaient inabordables pour Monsieur Tout-le-monde. On les retrouve notamment dans la Rolls Royce du père de Caroline dans ‘Sixteen Candles’ ou dans les mains du riche Gordon Gecko dans ’Wall Street’. Cette brique high-tech était, plus encore qu'une villa spacieuse, un véritable symbole de prestige social.

Aujourd'hui, presque tout le monde possède un smartphone et pour les plus jeunes d'entre nous, le constat qui suit n'est donc peut-être pas évident. Mais tout au long des années 90, les réalisateurs renseignaient les spectateurs sur le statut social de leurs personnages au moyen de leur téléphone. Dans le film ‘Clueless’ de 1995, par exemple, seuls les adolescents riches ont leur propre téléphone. Tous les autres doivent partager une ligne fixe avec leurs parents. Aussi, on ne les voit que dans les mains d'hommes d'affaires, de professionnels ou de criminels accomplis. Ce n'est qu’au début des années 2000 que les téléphones mobiles se démocratisent réellement.

Les criminels n'utilisent pas d'iPhones

De nos jours, un téléphone portable ou un smartphone n'est plus un symbole de prestige social, à moins qu'il ne soit fondu en or ou serti de diamants. Ainsi, si un réalisateur ne veut pas que ses personnages puissent appeler la police lorsqu'un tueur frappe à leur porte, il doit soit situer l'histoire dans les années 1980, soit trouver une excuse pour que leur téléphone portable ne fonctionne pas. Qu'il s'agisse de batteries déchargées ou de problèmes de réseaux, les possibilités sont nombreuses… Malgré ça, certains cinéastes semblent oublier l’existence de la technologie.

Mais cette omniprésence ne signifie pas que la présence d'un smartphone dans un film contemporain ne peut rien révéler sur son propriétaire! Vous pouvez en effet savoir si un personnage est un méchant grâce à la marque de son portable. Le réalisateur Rian Johnson s'est peut-être attiré l'ire de tous les fabricants de thrillers lorsqu'il a dévoilé dans une interview pas mal d'informations sur l'utilisation des iPhones dans les films: "Apple vous permet d'utiliser ses téléphones dans les films, mais – et vous devriez faire attention à cela lorsque vous regardez un film à suspense – les méchants ne sont pas autorisés à avoir des iPhones."

Apple ne plaisante visiblement pas avec l'image de son entreprise et de ses téléphones, si bien que seuls les personnages animés de bonnes intentions sont autorisés à utiliser un iPhone. La prochaine fois que vous verrez un suspect utiliser un téléphone Apple dans un polar, vous pouvez donc être sûr qu'il n'est pas l'auteur du crime...

Vous voulez en savoir plus sur la campagne "Don't miss the call" de Proximus? Cliquez sur ce lien et vous en saurez davantage sur notre objectif de collecter 150.000 téléphones portables en 2021.

Vous voulez connaître toutes les initiatives que Proximus prend pour le développement durable ? Rendez-vous ici.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top