Malgré de bonnes intentions et un bijou de l’Iranien Mehdi Taremi en toute fin de match, le FC Porto n’est pas parvenu à renverser la vapeur mardi soir contre Chelsea lors de son quart de finale retour de Ligue des champions (0-1). Vainqueurs 0-2 à l’aller, les Blues rejoignent les demi-finales pour la première fois depuis 2014.
Si le choc entre le Paris Saint-Germain et le Bayern Munich a logiquement monopolisé l’attention de la majorité des suiveurs de football, la confrontation retour entre Chelsea et le FC Porto avait bien lieu hier. Défaits 0-2 au match aller, les Portugais, bourreaux de la Juventus au tour précédent, croyaient en l’exploit à Séville.

Cela s’est d’ailleurs vu assez rapidement sur la pelouse. Les ouailles de Sergio Conceição se sont montrées entreprenantes en exerçant un pressing intéressant sur le bloc londonien, mais sans beaucoup créer. Si bien que les hommes de Thomas Tuchel, bien en place, ont rarement été bousculés. Jusqu’à cette somptueuse reprise acrobatique de Taremi dans le temps additionnel qui a offert une courte victoire aux Portugais (0-1). Une réaction cependant insuffisante et trop tardive pour réellement faire trembler les Blues.

Kanté et Rüdiger en patrons

Il faut dire que les Londoniens ont une nouvelle fois pu s’appuyer sur un bloc solide emmené par son arrière-garde composée de Cesar Azpilicueta, Thiago Silva et Antonio Rüdiger. Le défenseur allemand fut particulièrement sollicité hier, et il a plus que répondu présent. Il a annihilé de nombreuses offensives portugaises et s’est également montré très solide dans le domaine aérien, remportant 8 duels sur 11.

Une nouvelle prestation réussie pour celui qui a retrouvé la lumière après une traversée du désert de plusieurs mois sous la houlette de Frank Lampard. Aujourd’hui, il est sorti de l’ombre et est pour beaucoup dans la solidité défensive de Chelsea. Hier, il a également apporté le surnombre dans l’entrejeu grâce à ses remontées de balle. Un entrejeu dominé de la tête et des épaules par N’Golo Kanté, qui n’a pas arrêté de courir, ratissant un nombre incroyable de ballons et menant plusieurs contres, faisant une nouvelle fois montre de son impressionnant volume de jeu.

Une première depuis 2014

La suite s’annonce chargée pour les Blues dans les prochaines semaines. En demi-finale, cap de la compétition qu’ils n'avaient plus atteint depuis 2014, ils affronteront le vainqueur de la confrontation entre Liverpool et le Real Madrid. Sur la scène nationale, ils devront bientôt se farcir Manchester City, West Ham, Arsenal et Leicester. Mais les troupes de Tuchel, qui enchaînent les bonnes performances depuis l'entrée en fonction de l'entraîneur allemand, semblent aujourd’hui prêtes à en découdre avec les cadors européens. Avec comme objectif un peu fou la finale de la Ligue des champions, à laquelle les Blues n'ont plus participé depuis leur sacre en 2012.

Suivez la Ligue des champions en intégralité et en exclusivité tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.