La 33ème journée de la Jupiler Pro League a été marquée par une avalanche de buts. 39 buts ont été inscrits en 9 duels, soit une moyenne de 4,33 buts par rencontre. Du jamais vu cette saison. 
 
Beaucoup d’équipe jouaient très gros lors de la 33ème journée de la JPL. Avec des enjeux aussi divers que capitaux : tickets pour le maintien, les P01 et les P02. Loin d’être tétanisées par l’enjeu, la plupart des équipes nous ont offert un feu d’artifice de buts. A l’exception notoire d’Eupen, d’OHL, de Charleroi et de St-Tond, toutes les écuries de l’élite ont marqué. Et huit équipes ont marqué au moins trois buts.
 
Aucun match nul
 
Feu d’artifice de buts, donc, lors de cette 33ème journée qui par ailleurs, pour la quatrième fois de la saison seulement, n’a débouché sur aucun match nul. Auparavant, aucun partage n’avait été enregistré lors des 5ème, 16ème et 20ème journées.
 
Le Club encaisse
 
Lors des 30 premières journées de championnat, les Blauw en Zwart n’avaient encaissé que 19 buts. Au cours des trois dernières journées, Simon Mignolet a concédé 5 buts, ne signant plus la moindre clean sheet depuis le 15 mars dernier. Ce n’est pas la première fois de la saison que le gardien des Diables Rouges enchaîne trois rencontres sans garder au moins une fois ses filets inviolés (c’était déjà arrivé entre la 3ème et la 5ème journée et entre la 9ème et la 12ème journée), mais cette fois, cela se traduit aussi par un bilan comptable médiocre : en effet, les Gazelles restent sur un 3 sur 9 avec deux défaites en l’espace de 15 jours. Il n’en demeure pas moins que le Club reste, bien sûr, largement en tête avec 16 points d’avance sur le deuxième, l’Antwerp, et n’a aucune raison de s’inquiéter avant les P01, tant son avance est conséquente.
 
Le RSC Anderlecht, vice-champion ?
 
Le Sporting d’Anderlecht termine le championnat en force.  Les Mauves signent en effet un impressionnant 13 sur 15 contre des équipes qui jouent soit un ticket pour les P02, soit un ticket pour les P01. L’équipe de Vincent Kompany a partagé contre Malines, mais a fait mordre la poussière ces dernières semaines au Standard, à Zulte-Waregem, à l’Antwerp et au Club de Bruges. Excusez du peu. De meilleur augure encore pour les Bruxellois (à condition, bien sûr, qu’ils se qualifient le week-end prochain pour les Play-offs 1), contre le Club, l’Antwerp et Genk, le top 3 actuel du classement, ils ont pris 15 points sur 18. Un bilan qui, s’il est réitéré lors des P01, lui permettrait quasiment à coup sûr de terminer à la deuxième place du classement final.
 
Le Cercle sauvé : les ex-équipes de 1B ont le niveau
 
Plusieurs verdicts sont tombés lors de la 33ème journée. L’Antwerp et Genk ont assuré leur participation aux Play-offs 1 et le Cercle de Bruges sa continuité en 1A. Depuis la réforme du football professionnel en 1A et 1B, tous les promus de la 1B évoluent encore toujours en JPL. L’Antwerp, le Cercle, Malines, le Beerschot et l’OHL tirent tous plus ou moins brillamment leur épingle du jeu au plus haut niveau.
 
La lutte pour le maintien : un duel à distance
 
Qui de Waasland-Beveren ou de Mouscron sera le descendant direct et qui affrontera le RFC Seraing pour tenter d’arracher le maintien via les barrages ? Mouscron compte trois points de plus que les Waaslandiens avant la dernière journée. Mais les Hurlus doivent encore se déplacer au Club de Bruges, tandis que Waasland-Beveren se rend à Louvain. A domicile, les Mouscronnois avaient pris un point contre les Blauw en Zwart (0-0). S’ils devaient récidiver dimanche prochain, ils condamneraient le club du Freethiel à la relégation sportive. 
 
Buteurs : Onuachu et Gianni Bruno se distinguent à nouveau
 
Paul Onuachu, l’attaquant nigérian de Genk, a marqué et porte ainsi son capital but cette saison à 27 unités. Il reste largement en tête du classement des buteurs avec six réalisations de plus que Thomas Henry (0HL) qui est resté muet le week-end dernier et qui est désormais talonné par Gianni Bruno, auteur d’un doublé à Malines.