Ce dimanche, la Serie A nous réserve un alléchant Napoli – Inter Milan qui pourrait rapprocher encore un peu plus les Intéristes du titre. Mais ce match, c’est aussi celui entre deux hommes fortement décriés depuis le début de la saison : Gennaro Gattuso et Antonio Conte.
Largement en tête du classement du championnat d’Italie, l’Inter devrait, sauf incroyable retournement de situation, coiffer les lauriers en fin de saison, 11 ans après le dernier scudetto. Pour cela, il reste 8 matchs dont le prochain au Napoli de Dries Mertens. Pour être champion, l’Inter doit encore prendre 14 points.
 
En grande forme, les Intéristes seront les grands favoris de cette rencontre au sommet. Ils restent sur une formidable série de 11 victoires de suite en championnat. Mieux encore, leur dernière défaite remonte au 6 janvier ! Les Milanais sont en mode machine depuis 3 mois et il faudra beaucoup au Napoli pour s’imposer au stade Diego Armando Maradona.
 
Gattuso en sursis

La saison dernière, le Napoli avait cochonné son exercice, ne terminant qu’à une décevante 7e place avec 62 points au compteur. Pour beaucoup d’observateurs, les jours de Gennaro Gattuso à la tête de l’équipe étaient comptés. Mais le Rhino a gardé la confiance de sa direction. Toutefois, son début de saison n’a pas vraiment convaincu tout le monde au point que son départ fut sérieusement évoqué. Mais l’ancien international a tapé du poing sur la table, demandant plus de temps vu le contexte délicat du covid.
 
Le message a été entendu par son président, permettant ainsi à l’équipe de remonter petit à petit au classement au point d’être aujourd’hui 4e avec un bilan comptable déjà meilleur (ou en passe de l’être) que celui de l’an dernier. Pourtant, malgré tout, le sort de Gattuso reste en sursis. Son équipe, si elle a réalisé quelques beaux résultats, peine encore à se montrer constante et à se faire violence en cas de mauvais résultat.
 
Antonio Conte, les résultats avant la manière

Mais Gattuso affrontera avec le Napoli un autre entraineur fortement décrié : Antonio Conte. Du moins, en dehors des fans de l’Inter. Contre Sassuolo, le coach italien n’a pas hésité à jouer la carte catenaccio pour préserver le résultat, comme à plusieurs reprises cette saison. De quoi faire se hérisser les poils de nombreux supporters et analystes de la Botte.
 
Antonio Conte aime le pragmatisme. Si fermer le jeu lui permet de gagner, alors il n’hésite pas. Il l’a d’ailleurs encore rappelé après cette importante victoire. « La manière vient en deuxième position, étant donné l’importance de notre objectif », a-t-il lancé au micro de Sky Italia. Et d’ajouter : « Nous avons bien joué contre le Real Madrid en Ligue des champions et bien joué dans d’autres matches, mais le résultat a été l’élimination. »
 
Le match entre le Napoli et l’Inter pourrait donc vite perdre en qualité si le résultat venait rapidement à tourner en faveur des visiteurs. Romelu Lukaku se transformera peut-être en buteur fossoyeur. Mais si le titre est au bout pour l’Inter, qui pourra lui en vouloir ?
 
Suivez le meilleur de la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le programme de ce dimanche 18 avril:

Milan AC – Genoa : à partir de 12h30 sur Eleven Sports 1
Atalanta – Juventus : à partir de 15h sur Eleven Sports 1
Naples – Inter : à partir de 20h45 sur Eleven Sports 1