La semaine dernière, le milieu du terrain du Paris Saint-Germain a abattu un travail monstre dans le match contre le Bayern Munich, en quart de finale aller de la Ligue des champions. Ce soir (20h45 sur Proximus Sports), le PSG aura encore besoin de l’agressivité et du sens du sacrifice d’Idrissa Gueye pour conserver son avantage (2-3) face aux Bavarois. 

Idrissa Gueye. Ce nom a dû causer quelques cauchemars à Hansi Flick et ses joueurs depuis une semaine. Mercredi dernier, lors du quart de finale aller contre le Paris Saint-Germain, le collectif du Bayern s’est heurté à la tour de garde sénégalaise. Les Allemands ont eu beau dominer les débats et asphyxier les Parisiens (64% de possession de balle), ils ont régulièrement trouvé Idrissa Gueye sur leur chemin.

Increvable, la sentinelle a contré de multiples offensives, ce qui a empêché le Bayern de revenir au score, et ses innombrables récupérations et transitions ont donné de l’air aux siens. Actif aux quatres coins de l’entrejeu, Gueye a contribué à contenir tant Leroy Sané que Thomas Müller ou encore Joshua Kimmich.

Gueye ressort son costume de Gana

Le Paris Saint-Germain peut donc remercier "Gana" (son deuxième prénom qui orne désormais son maillot), s’ils ont ce soir une belle opportunité d’éliminer l’ogre bavarois. Sa prestation rappelle d’ailleurs son match contre le Real Madrid en septembre 2019, en phase de groupes de la C1. Le Sénégalais avait alors éteint les Merengues quasi à lui tout seul lors de la victoire des siens (3-0), s’attirant les louanges de toute la presse européenne.

Depuis lors, Gueye se distingue plutôt par son inconstance. On l’a rarement vu dans un tel mode "machine" cette saison, ni même celle d’avant. Plutôt frustrant quand on sait de quoi est capable l’ancien joueur d’Everton, recruté pour 30 millions d’euros. Au début de l’année dernière déjà, Gana s’était dit conscient de son manque de rythme. "C'est vrai que depuis le match du Real, les gens ont vu de quoi j'étais capable et à quel niveau je pouvais monter. Forcément, je suis encore plus attendu", a confié le joueur à RMC Sport. "J’essaie toujours, depuis ce match-là, de bosser pour retrouver ce niveau-là."

Briller dans l’ombre

Ce niveau, les supporters l’ont enfin revu contre le Bayern. Était-ce enfin le match référence qui en annonce une flopée d’autres? Ou était-ce juste un grand soir qui retombera bientôt dans l’oubli? Seul l’avenir nous le dira. 

Contre le Bayern, Idrissa Gueye était dans son élément. Lui qui brille dans le travail de l’ombre apprécie ces rencontres qui réclament de l’engagement, du sacrifice, du combat. Son truc, c’est d’aller au charbon, pas de faire le jeu. C’est peut-être pourquoi en Ligue 1, où le PSG surpasse la plupart de ses adversaires, le Sénégalais s’y retrouve moins.

S’il est aligné ce soir par Pochettino, Gueye donnera assurément du fil à retordre au Bayern. Hansi Flick et ses joueurs devront trouver des solutions pour tromper la vigilance de la tribu de Gana.

Suivez la Ligue des champions en intégralité tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.