Ce que sont devenus les acteurs de Karaté Kid

'Karaté Kid' a marqué toute une génération et reste un monument de la pop culture des années 80. Si les films n’ont pas pris une ride et demeurent toujours aussi populaires, ce n’est pas toujours le cas des acteurs ! À l’occasion de la diffusion du deuxième volet, ‘Karaté Kid : le moment de vérité 2’, sur Tipik, Proximus Pickx vous fait découvrir ce que sont devenus les visages emblématiques de la saga. 30 ans plus tard, la série Netflix ‘Cobra Kai’ a su les réunir et faire revivre la sagesse du sens Miyagi. 

Ralph Macchio (Daniel Larusso)

Le célèbre protagoniste de la série de films Karaté Kid, alias Daniel-san, est interprété par Ralph Macchio. L’acteur, à l’époque âgé de 22 ans, fêtera cette année son 59e anniversaire. En 1984, il jouait le souffre-douleur d’une bande de malabars au lycée qui, pour se défendre, s’initiait au karaté. Bien que son rôle de Daniel Larusso restera à jamais dans nos mémoires, l’acteur n’en était pas à sa première performance.

Révélé par la série ‘Huit, ça suffit’ en 1981, il fut ensuite repéré par Francis Ford Coppola qui le fera jouer dans 'Outsiders', un film dans lequel Macchio fait chavirer le coeur des adolescentes. L'oeuvre du grand réalisateur permettra à d'autres brillants jeunes acteurs de lancer leur carrière, comme Tom Cruise, Emilio Estevez, Patrick Swayze ou encore Matt Dillon. 

Après le succès des films 'Karaté Kid', et grâce à son look d’éternel adolescent, Ralph Macchio est devenu une vraie vedette dans les années 80. En 1992, l’acteur joue le rôle d’un étudiant dans ‘My Cousin Vinny’, malgré le fait qu'il soit déjà marié et père d'un enfant. Ensuite, Macchio se fait plus discret et enchaîne des seconds rôles dans des séries télé dont ‘Ugly Betty’ ou ‘How I met your mother’. Dans cette dernière, il joue son propre rôle aux côtés de William Zabka, le ‘méchant’ blondinet de 'Karaté Kid'. Revoir ce duo à l’âge adulte a apparemment plu au téléspectateurs. C’est sans doute pourquoi les acteurs ont repris en 2018, soit 34 ans plus tard, leur rôle de Daniel Larusso et Johnny Lawrence pour la série ‘Cobra Kai’. 

William Zabka (Johnny Lawrence)

William Zabka est probablement celui qui a le moins bien réussi après 'Karaté Kid'. Il y incarnait Johnny Lawrence, le bourreau de Daniel Larusso en 1984. Deux ans plus tard, il a rejoué son rôle dans ‘Karaté Kid : le moment de vérité 2'. Cependant, il n'apparait que dans une seule scène. À la base, Johnny devait avoir un rôle plus important dans ce deuxième opus. Il était censé devenir le nouvel élève de Miyagi et se réconcilier avec Daniel Larusso. Mais à la suite de nombreux problèmes causés par des fans du film, l’acteur a décidé de s’écarter de la production. Il a alors enchaîné des petits rôles sans réel intérêt jusqu’en 2004, où il a été nommé pour un Academy Award pour la co-écriture et la production du film ‘Most’. 

En 2018, William Zabka a finalement repris son meilleur rôle, celui de Johnny Lawrence dans la série ‘Cobra Kai’. Celle-ci se déroule 34 ans après le premier film, et tourne essentiellement autour du personnage de Johnny, le montrant sous un autre jour. Sans le sou, ce dernier tente de reconstruire sa vie autour du karaté. Il décide de rouvrir le dojo ‘Cobra Kai’. Cette décision ravive sa rivalité avec Daniel Larusso qui, à la différence de son ennemi, a réussi au niveau tant professionnel que niveau familial et s’efforce simplement de maintenir un équilibre dans sa vie sans les précieux conseils de son mentor Miyagi, aujourd’hui décédé. Et finalement, la série nous amène à prendre en sympathie celui qui rendait la vie de Daniel-san impossible. 

Découvrez ‘Cobra Kai' maintenant sur Netflix. En savoir plus sur Netflix chez Proximus Pickx.

Pat Morita (Miyagi-sensei)

Pat Morita a vu sa carrière décoller après son interprétation du sage Miyagi-sensei, rôle pour lequel il a été nominé pour l’Oscar de la catégorie du meilleur second rôle. Le maître de karaté de Daniel Larusso a connu un tel succès qu’un film lui sera dédié. Dans le deuxième volet de ‘Karaté Kid’, l’histoire se concentre ainsi sur les origines de Miyagi en se déplaçant à Okinawa, sa ville natale au Japon.

Après une enfance difficile dans laquelle il a lutté contre une tuberculose spinale découverte à l’âge de deux ans, Pat Morita a appris à marcher à l’âge de 11 ans. Un véritable miracle pour celui à qui on avait prédit qu’il ne marcherait jamais. Au début des années 60, il a commencé sa carrière de comédien en se produisant dans des bars où il se fait remarquer. Très vite, il se forge une certaine notoriété et devient le premier Nippo-Américain vedette

Ensuite, il a décroché de nombreux petits rôles à la télévision jusqu'au plus célèbre, celui de Kesuke Miyagi. S’en suivra une impressionnante filmographie, à la télévision et au cinéma, allant du rôle d’Arnold dans la série ‘Happy Days’ à des apparitions dans ‘L’incroyable Hulk’, ‘Magnum’ ou encore 'Alerte à Malibu'. Malheureusement, le 24 novembre 2005, Pat Morita a succombé à une insuffisance rénale à l’âge de 73 ans

Elisabeth Shue (Ali Mills)

Le rôle de la petite amie de Daniel Larusso dans 'Karaté Kid' était la première expérience au cinéma d’Elisabeth Shue. Avant cela, elle a enchaîné les petits boulots afin de gagner de l’argent de poche tout en tournant dans des publicités. Au début de sa carrière, tout le monde la connaissait comme étant la 'fille de Burger King’, puisqu’elle avait joué dans près de 20 publicités pour le fast food américain.

‘Karaté Kid’ a lancé sa carrière au cinéma et lui a permis de décrocher des rôles aux côtés de grands noms comme Tom Cruise dans ‘Cocktail’ en 1988. Mais c’est son interprétation de Jennifer Parker, la petite amie de Marty McFly dans les deux derniers volets de la trilogie ‘Retour vers le futur’ qui a propulsé sa carrière. À l’époque, elle avait refusé de rejouer dans 'Karaté Kid 2', car elle voulait se consacrer à ses études à Harvard. Elisabeth Shue a ensuite accumulé les films à succès comme ‘Le Saint’, ‘Harry dans tous ses états’ ou encore ‘L’homme sans ombre’. 

Regardez ‘Karaté Kid: le moment de vérité 2’ le 17 avril à 20:05 sur Tipik ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Jeunesse

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top