Le match de ce lundi contre Mouscron (20h45 sur Eleven Pro League) devrait permettre à Dieumerci Mbokani et à l'Antwerp de se rapprocher des play-offs 1. Mais l’avant-centre de 35 ans doit d'abord apparaître au coup d’envoi et… enfin marquer sous la direction de Franky Vercauteren.

Ce n'est pas encore la saison de Dieumerci Mbokani. Le meilleur buteur d'Anvers, qui a inscrit 18 buts et délivré 7 passes décisives en Jupiler Pro League la saison dernière, a dû faire face à de nombreuses suspensions et blessures ces derniers mois. En conséquence, après 24 matches, il ne compte que 8 buts et 3 passes décisives. Son nom ne figure nulle part dans les classements individuels, parmi les meilleurs buteurs ou les meilleurs passeurs de notre championnat. Décevant.

Ça ne matche pas avec Vercauteren

Les premières interrogations commencent donc à surgir : Dieumerci Mbokani, à 35 ans, est-il en train de transiter lentement vers une "fin de carrière" ? Il est également frappant de constater à quel point l'Antwerp hésite à prolonger le contrat de son attaquant, qui arrive bientôt à expiration. Et l'arrivée de Franky Vercauteren jouera peut-être un rôle dans la décision.

Entre les deux hommes, les choses n’avaient déjà pas vraiment fonctionné à Anderlecht en 2006/2007, bien que ce soit Vercauteren qui ait lancé Mbokani en tant que footballeur professionnel. Aujourd’hui, l’histoire semble se répéter. Depuis que le coach bruxellois a succédé à Ivan Leko à la tête du Great Old début janvier, Mbokani n'a toujours pas marqué un seul but. Ce n’est pas si étrange quand on sait que le buteur n’est monté que deux fois au jeu.

Un flirt avec Anderlecht

Cette situation n’est pas due uniquement aux choix sportifs de Vercauteren: une blessure au mollet subie au moins de janvier a tenu Mbokani à l'écart pendant un mois. Depuis que le Congolais est de nouveau disponible, Vercauteren opte davantage pour Lamkel  comme attaquant de pointe. Est-on dans le traditionnel passage à vide de Mbokani? La saison dernière, le joueur avait aussi connu une pénurie de buts après la pause hivernale. Ou est-ce qu'il y a plus que ça ?

Il apparait que le Sporting d’Anderlecht flirte de nouveau avec Mbokani. Selon plusieurs médias, le RSCA aurait demandé à l’Antwerp les conditions pour récupérer son ancien attaquant à l’issue de la saison. Le Congolais avait lui-même déclaré le mois dernier dans la presse francophone qu'il voulait terminer sa carrière du côté de Neerpede.

Une belle moyenne contre Mouscron

L'impatience grandit donc, tant chez les supporters, pour qui Mbokani est vraiment un Dieu, que chez le joueur lui-même. Contre Mouscron lundi prochain, il aura probablement sa chance dans le onze de base. Avec un Didier Lamkel Zé alors positionné un cran plus bas dans le compartiment offensif.

Contre les Hurlus - actuellement en proie à des problèmes financiers, car les salaires des joueurs n'ont pas encore été versés pour le mois de mars -, Mbokani inscrit en moyenne un but par rencontre. C’est donc le moment idéal pour le renvoyer dans l'arène. Cela donnerait un coup de pouce à Anvers en vue des play-offs 1, car depuis la défaite 1-4 du week-end dernier contre Anderlecht, le Great Old est mal en point.

Suivez l'intégralité du championnat belge sur Eleven Pro League, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.