Les deux géants espagnols se donnent rendez-vous ce samedi (21h sur Eleven Sports 1) pour un clasico décisif en Liga. Le Barça et le Real compteront chacun dans leur noyau quelques talents prometteurs, à l’image de Pedri ou Vinicius Junior. Les deux clubs mènent en effet une politique similaire de recrutement des jeunes pépites, au point de se retrouver adversaires dans de nombreux dossiers. Une rivalité qui se prolonge en dehors des terrains. 

En Liga, le FC Barcelone et le Real Madrid sont à la poursuite de l’Atletico depuis plusieurs semaines. Les Colchoneros ont trébuché le week-end dernier contre Séville, ce qui a galvanisé les Blaugranas et Merengues, qui ne pointent plus qu’à 1 et 3 points du leader. Le clasico qui s’annonce aura donc des conséquences lourdes dans la course au titre. Et malheur au perdant! 

Inhabituellement, Real et Barça jouent donc les seconds rôles pour le moment en Espagne. Leurs débuts de saison compliqués ont mis du plomb dans l’aile aux deux géants, et chacun a dû trouver des remèdes à la crise. En Catalogne, la solution est passée par les jeunes. Des pousses comme Pedri, Oscar Mingueza, Sergiño Dest, Ilaix Moriba ou Ronald Araujo ont été lancées dans le bain afin de donner un coup de fraîcheur à l’équipe. Une mission réussie avec brio pour tous ces joueurs de moins de 22 ans, qui se sont imposés dans le noyau, certains devenant même des titulaires incontestés.

Pedri a passé des tests au Real

Si Mingueza et Moriba ont été formés à la Masia, tous les autres ont été recrutés à un âge précoce. Barcelone s’est en effet de nouveau tourné vers une politique de recrutement des jeunes, après les échecs successifs de stars confirmées achetées à prix d’or (Coutinho, Griezmann, Pjanic). 

Dans cette course aux jeunes, les Blaugranas se heurtent à la concurrence du Real Madrid. Un cas cristallise particulièrement leur opposition: celui du jeune Pedri. L’attaquant de 18 ans avait passé des tests au Real avant de s’engager avec le Barça. Il avait toutefois été très mal reçu à Madrid, où on lui a dit "qu’il était foutu", et a pris la direction de laCatalogne.

La Maison Blanche suit depuis longtemps une ligne qui consiste à recruter les futurs talents très tôt, pour les acheter à des sommes raisonnables et ne pas se les faire chiper par d’autres. Ce fut déjà le cas avec les prodiges Martin Ødegaard, Luka Jovic, Federico Valverde, Rodrygo ou Vinicius Junior. Mais contrairement au Barça, cette politique n’a pas porté ses fruits. Aucun de ces joueurs, sur lesquels pesaient de grands espoirs, n’ont convaincu: Ødegaard et Jovic sont partis en prêts, Valverde, Vinicius et Rodrygo n’ont que (très) peu de temps de jeu.

Des présidents "jeunistes"

Aujourd’hui encore, les deux clubs s’affrontent dans le dossier de l’attaquant Erling Haaland, qui pourrait quitter Dortmund cet été. La semaine dernière, l’agent et le père du phénomène norvégien se sont rendus à Madrid …  quelques heures après avoir été vus à Barcelone! Idem pour Kylian Mbappé, qui serait dans le viseur des Merengues, mais susciterait aussi l’intérêt des Catalans. Cette rivalité est évidemment une manière de faire monter les enchères, bien exploitée par les joueurs et leurs agents. 

La tendance devrait en tout cas se perpétuer, car les deux présidents de club sont acquis à la cause des jeunes. Le Madrilène Fiorentino Pérez a jeté aux oubliettes ses ambitions "galactiques" démesurées et souhaite désormais appuyer le projet "Jeunes" du Real. Quant au nouveau président du Barça, Joan Laporta, il entend bien remettre la Masia au coeur de l’ADN blaugrana. Nul doute que la jeunesse sera donc encore le théâtre de la rivalité ancestrale des deux acteurs du Clasico.

Suivez le clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone ce samedi à partir de 21h sur Eleven Sports 1, disponible dans l'Option All Sports de Proximus Pickx

Le programme de la 30e journée de Liga: 

Samedi 10 avril 
Real Madrid - FC Barcelone: à partir de 21h00
 
Dimanche 11 avril
Real Betis - Atlético Madrid: à partir de 21h00 sur Eleven Sports 1
Valence - Real Sociedad: à partir de 16h15 sur Eleven Sports 2
 
Lundi 12 avril
Celta Vigo - FC Séville: à partir de 21h00 sur Eleven Sports 1