Il reste 3 matches à jouer avant la fin de ce championnat de D1B. L'Union Saint-Gilloise, convaincant champion, continue de soigner ses statistiques...
 
Cela faisait 4 matches que le RWDM n'avait plus gagné et son dernier succès avait été acquis en déplacement au Club NXT (1-3), que les Coalisés retrouvaient vendredi soir. Mais à domicile, cela s'est moins bien passé que prévu pour le club bruxellois. Pourtant, le RWDM avait bien débuté la partie, une tête de Van den Bogaert forçant Lammens à une belle parade (via son poteau) après 4 minutes. Le RWDM se lançait à l'assaut du but brugeois par vagues successives mais Lammens repoussait deux tentatives de Ribeiro avant que Glenn Claes ne donne l'avance aux siens (1-0, 30e). Quelques minutes plus tard, Le Joncour tergiversait avant de commettre une faute stupide dans son rectangle, ce qui permettait De Cuyper d'égaliser sur penalty. En deuxième période, le gardien brugeois Lammens se multipliait pour préserver le neuvième point de son équipe cette saison.
 
L'Union Saint-Gilloise, qui poursuit son tour d'honneur dans cette D1B, n'a pas fait de cadeau au RFC Seraing et continue sur son rythme euphorique de champion. Ce match entre les deux premiers du classement, pourtant très ouvert, ne se débloquait qu'à l'heure de jeu via une tête de Burgess. Milicevic loupait ensuite une occasion en or de ramener les deux équipes à égalité en manquant la conversion d'un penalty, Moris ayant choisi le bon côté. Le 2-0, signé Teuma, ne tombait qu'à la 95e, mais malgré la défaite, le RFC Seraing peut toujours rêver de rejoindre la D1A.
 
La dernière victoire du Lierse Kempenzonen remontait au 22 janvier. Après 8 matches sans victoire, les Lierrois auraient signé des deux mains pour les 3 points mais le match face à Westerlo s'est achevé sur un 0-0 très frustrant et peu spectaculaire. Le Lierse entamait bien la partie, avant de subir en deuxième mi-temps. Les troupes de Bob Peeters, maladroites à la conclusion, peuvent même s'estimer heureuses qu'un essai de Placa ait touché le cadre en fin de match. Troisième match nul en 4 rencontres et onzième partage de la saison pour le KVC Westerlo.
 
Lommel devait absolument s'imposer à Deinze, lundi soir, pour espérer obtenir une place de barragiste. Le match commençait sur les chapeaux de roues pour les Limbourgeois, qui ouvraient le score par Kadiri après 6 minutes de jeu. Kadiri croyait même doubler la mise quelques minutes plus tard mais voyait son but annulé pour hors-jeu. Le KMSK Deinze renversait la vapeur en 4 minutes après la pause par Tarfi d'abord, puis via Mertens sorti du banc. Deinze dépasse ainsi Westerlo à la quatrième place du classement.