Comment Nirvana a voulu saboter son propre live devant plus de 60.000 spectateurs

En 1992, en pleine tournée mondiale de l’album ‘Nevermind’, Nirvana a décidé de troller plus de 60.000 personnes lors de leur concert au stade José Amalfitani, à Buenos Aires. Au final, leur performance a été la meilleure de l’histoire du groupe.

Un an après la sortie de leur album ‘Nevermind’, Kurt Cobain, Krist Novoselic et Dave Grohl sont en pleine tournée internationale. Le 30 octobre 1992,  Nirvana s’arrête à Buenos Aires et remplit l’entièreté du stade José Amalfitani. Plus de 60.000 personnes sont au rendez-vous pour acclamer le groupe venant de Seattle. L’impatience du public était telle qu’il en a oublié ses manières. Comme tout concert de cette ampleur-là, le groupe Underground a voulu promouvoir des confrères ou plutôt des consoeurs puisque les artistes à faire l’ouverture du concert étaient les ‘Calamity Jane’, une bande de quatre copines. Venues tout droit de Portland, les quatre filles se sont faites huer et insulter par un public misogyne et violent.

Ne savant pas où se mettre, Kurt Cobain était à deux doigts d’annuler le concert. "Durant toute leur performance, toute l’audience a commencé à balancer de l’argent, et tout ce qu’ils avaient dans les poches. De la boue, des cailloux… Au bout d’un moment, les filles se sont précipitées vers la sortie en pleurant. C’était atroce, l’un des pires trucs que je n’aie jamais vus de ma vie. Un sexisme de masse" explique le leader de Nirvana.  

Un concert sans 'Smells Like Teen Spirit'

Le groupe est à deux doigts d’annuler la suite du concert car les membres ne veulent pas cautionner ce genre d’attitudes. À cause de la pression de l’organisation, ils décident finalement de monter sur scène. Mais pas pour offrir une prestation que l'on peut s'imaginer sur un stade de football. Ils prennent la décision de ne pas jouer pour le public, mais de faire ce que bon leur semble. Dans cette humeur vengeresse, les musiciens trollent leur audience.

Le célèbre riff de ‘Smells Like Teen Spirit’ résonne à plusieurs reprises, sans pour autant que le morceau soit joué dans son entièreté.  Une prestation de quarante minutes seulement avec des chansons qui ne sont pas du tout connues du public. La plupart des titres sont tirés de leur compilation ‘Incesticide’. Plutôt que leurs titres phares, ils auront droit à de l’improvisation comme pour le morceau ‘Nobody Knows I’m New Wave’. Ainsi Kurt Cobain et sa bande se moquent du public argentin sans lui offrir ce qu’il attend. Mais la colère du groupe se transforme très vite en véritable partie de plaisir car ce qui devait être un véritable capharnaüm musical s’est transformé en véritable expérimentation musicale. Kurt Cobain finit par dire de cette performance qu’ « Au final, c’était un des meilleurs sets que l’ont ai jamais fait. »

Comme quoi il n’y pas de justice dans le monde, les spectateurs assistent finalement à un concert avant-gardiste du groupe qui a des sonorités d’une bande de potes qui s’amusent avec leurs instruments plutôt que d’être punis pour leur comportement sexiste et insultant de la première partie de concert. Voici les images de ce concert légendaire.

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top