Le mythe de David contre Goliath a trouvé son incarnation dans le monde réel le 7 novembre 2009. Ce jour-là, le boxeur Britannique David Haye a arraché la ceinture de champion du monde poids lourds au Russe Nikolay Valuev, véritable colosse du ring. Un combat qui ne l’a pas laissé indemne, et qui est entré dans l’histoire.

On pouvait difficilement imaginer une plus grande opposition de style. Si bien que certains se demandent encore comment un tel match fut possible. Après avoir été champion du monde des poids lourds-légers, le Britannique David Haye a décidé de passer en catégorie des poids lourds, soit au-delà des 90 kg. Avec son mètre 91, le boxeur était déjà un beau bébé et ambitionnait le titre mondial. Mais l’adversaire qui se dressait face à lui semblait venu tout droit d’un autre monde.

Nikolay Valuev défiait toutes les proportions humaines. Ses 2 mètres 16 pour 148 kg justifiaient pleinement son surnom de "Géant russe". Inutile de préciser qu’il toisait tous ses adversaires d’au moins une tête. Avec son physique, le colosse était devenu champion du monde des lourds en 2005, puis une nouvelle fois en 2008. Il n’avait en outre perdu qu’un seul combat dans sa carrière. Pour Haye, le duel s’annonçait éreintant. 

Une main cassée

Tel le David de la légende, le Britannique savait qu’il devrait ruser pour faire trébucher son Goliath. Et faire preuve de patience. Dès l’entame, Haye s’est donc lancé dans un marathon de coups et d’esquives. La mission était de toucher le géant un maximum de fois, en évitant par-dessus tout ses coups de massue.

Concentré, David Haye a travaillé son adversaire pendant douze rounds. Plus vif, le Britannique a virevolté autour de Valuev, assénant le roc de coups rapides. Lent et pataud, le Russe n’a pas réussi à répliquer, se contenant d’essayer de maintenir son rival à distance.

À un instant, Haye est parvenu à frapper le champion en titre à la tête. Mal lui en a pris, car c’était comme taper dans un mur. Le Britannique s’est en effet brisé la main droite sur ce coup, devant alors poursuivre le combat en utilisant principalement la gauche. À quelques secondes du terme, Haye a réalisé un splendide enchaînement, ponctué d’un crochet au menton fulgurant. Le Géant russe vacillait, et la salle retenait son souffle. Mais Valuev restait finalement debout. 

Godzilla et King Kong pour se préparer

Malgré la douleur et son adversaire hors du commun, David Haye remportera le combat par décision majoritaire du jury. Le Britannique est ainsi devenu le deuxième boxeur à devenir champion poids lourds après avoir été sacré en lourds-légers.

David Haye s’était préparé comme jamais pour cet objectif. "Je me suis vraiment entraîné dur pour ce combat. J'étais en condition suprême, j'avais 29 ans, j'étais dans la fleur de l’âge. J'étais tellement frais pour tout ce qu’il [Valuev] pouvait apporter sur la table."

Le nouveau champion avait même trouvé une astuce pour se préparer mentalement à affronter le géant russe. "Entre les séances d'entraînement, je regardais souvent des DVD de King Kong, Godzilla ou Frankenstein, juste pour garder l'esprit concentré sur la tâche à accomplir et me rappeler l'ampleur du défi", a-t-il expliqué par après.

Nikolay Valuev prendra sa retraite à l’issue de cette défaite. David Haye, lui, conservera son titre jusqu’en 2011 et une défaite contre l’Ukrainien Wladimir Klitschko.

Une fois de plus… Dans le sport, tout est possible !