Cette semaine, les European Masters ont vu leur phase de play-ins se dérouler. Cette dernière déterminait quelles équipes se qualifiaient pour rejoindre celles dont la place au Main Event était assurée. Malheureusement, le KVM Esports, seule équipe belge présente dans le tournoi, n’a pas obtenu les résultats nécessaires afin de sécuriser un slot pour la suite de l’aventure.

 

Sacrés champions de Belgique il y a quelques semaines après un BO5 d’anthologie face à Sector One, les KVM Esports n’ont pas encore eu l’occasion de prendre leur repos bien mérité. Et pour cause, ces derniers, en remportant le championnat, se qualifiaient automatiquement pour la phase de play-ins des European Masters.

Sorte de championnat semi-professionnel européen sur League of Legends, les European masters rassemblent les meilleures équipes issues des différentes ERL (les ligues nationales de League of Legends; nldr). Si certains pays voient leur champion se qualifier directement pour le Main Event, les KVM Esports devaient quant à eux se frayer un chemin au travers d’une dernière étape qualificative.

L’aventure démarrait pourtant sous de bonnes auspices pour les Malinois. Malgré un niveau général plus qu’élevé durant cette édition, les représentants belges étaient placés dans le groupe B, où une qualification pour le Knock-out Stage, dernière étape avant le Main Event, était largement atteignable. Face aux Portugais de For The Win Esports, nos joueurs n’ont pas tremblé, s’imposant au terme des deux rencontres qui les opposait. Même constat face à l’équipe grecque de Gamespace Mediterranean College Esports. Peu d’erreurs et un plan de jeu appliqué à la lettre permettait à nos représentants de s’imposer sans difficultés.

L’équipe Serbe Z10 ESHARK aura définitivement la seule à donner du fil à retordre aux Malinois durant cette phase de groupe. Avec une victoire chacun lors de leurs rencontres, les deux équipes terminaient sur le même score final et c’est donc un tiebreaker, remporté par les Z10 ESHARK, qui plaçait ces derniers en première position, leur donnant un avantage certain pour le Knock-Out Stage.

En conséquence, les Malinois se voient opposés aux Schalke 04 Evolution, l’équipe académique de la structure présente en LEC, et sûrement l’une des équipes les plus solides du play-in. Et il faut le dire, c’est une véritable démonstration de force que les KVM Esports ont subi. Après deux parties pliées en moins de 30 minutes, ces derniers s’avouent vaincus et laissent filer le dernier espoir d’un titre belge aux European Masters.

Cependant, nous gardons toujours un représentant noir-jaune-rouge au sein de la compétition, en la personne de Raphaël “Targamas” Crabbé, support de la Karmine Corp. L’équipe semble d’ailleurs l’une des favorites au titre, même si quelques noms pourraient bien se mettre en travers du chemin qui les sépare de la coupe.

Copyright visuel : European Masters