Le Real Madrid et Liverpool se retrouvent ce mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions, trois ans après s’être affrontés en finale. Tous deux blessés, Virgil van Dijk et Sergio Ramos manqueront ces retrouvailles. Cette saison, les deux clubs ont longtemps dû composer avec l’absence du patron de leur défense.
C’est une véritable tuile pour Zinédine Zidane: son capitaine Sergio Ramos s’est blessé avec la sélection espagnole mercredi dernier. Il souffre d'une lésion musculaire au mollet et est écarté des terrains pour un mois. Il manquera donc la double confrontation cruciale contre Liverpool ainsi que le Clasico tout aussi important prévu le 10 avril.

L’absence de Ramos est évidemment préjudiciable pour les Merengues, le capitaine madrilène étant un peu l’homme à tout faire de la Maison Blanche. Outre ses capacités de défenseur, il incarne également l’âme du club grâce à son leadership et il se montre souvent décisif dans les grands rendez-vous.

19 matchs sans Ramos

Cette saison, le Real a déjà dû se passer de son capitaine à 18 reprises. Fin novembre, les débuts sans Sergio Ramos, absent pour cinq matchs, ont été quelque peu compliqués. Les Madrilènes se sont inclinés contre le Shakhtar Donetsk (2-0), une défaite qui avait bien failli leur coûter la qualification. A l’époque, les Merengues restaient même sur sept défaites en neuf matchs de Ligue des champions disputés sans leur capitaine.

Mais le Real a commencé à s'habituer à la vie sans Ramos. En son absence, c’est Raphaël Varane qui s'est vu confier les clés de la défense. Et si le Français n’a pas toujours été impérial sans son partenaire habituel, il a prouvé qu’il pouvait endosser le rôle de leader intérimaire de la défense en compagnie de Nacho.

Malgré une nouvelle absence de six semaines de Ramos entre février et mars, la défense du Real a tenu le choc. Mieux, les hommes de Zidane n’ont enregistré qu’une seule défaite en huit matchs, réussissant quatre clean sheets consécutives toutes compétitions confondues, une première pour eux cette saison. Une série qui leur a permis de rester au contact de Barcelone en Liga.

L'irremplaçable van Dijk

A Liverpool, la réalité est beaucoup moins rose. Sans Virgil van Dijk, absent depuis octobre dernier, Liverpool est entré dans une profonde crise dont le club, actuellement 7e en championnat, n’est toujours pas sorti. Si l’absence du roc néerlandais n’explique pas à elle seule la saison critique de Liverpool, elle en fut sans aucun doute l’élément déclencheur. Comme son homologue du Real, le Néerlandais est une de ces individualités dont la perte est très difficile à compenser. Par son charisme, son assurance et ses relances propres, van Dijk est plus qu'un simple défenseur.

Pas épargné par la malchance, Jurgen Klopp a ensuite longtemps été privé de Joe Gomez et Joel Matip. Contraint de bricoler, en plaçant notamment Jordan Henderson et Fabinho dans l'axe de la défense, le coach allemand n’a jamais trouvé la bonne formule pour pallier l’absence de son meilleur défenseur. Quant aux jeunes Nathaniel Phillips, Rhys Williams et Ozan Kabak, jetés dans le grand bain, ils doivent encore faire leurs armes.

Largués en championnat, les Reds affichent néanmoins un tout autre visage en Ligue des champions, qui semble constituer pour eux une vraie bouffée d’oxygène. Leurs soucis défensifs s’y font également beaucoup moins sentir: en huit rencontres, ils n’ont subi qu’une défaite et n’ont encaissé qu’un seul but. La parenthèse enchantée peut-elle se poursuivre contre le Real Madrid?

Le programme du jour des quarts de finales aller:

Mardi 6 avril
UEFA Champions League Multilive: à partir de 20h15 sur Proximus Sports 1
Real Madrid -Liverpool : à partir de 20h50 sur Proximus Sports 2
Manchester City - Borussia Dortmund : à partir de 20h50 sur Proximus Sports 3

Suivez la Champions tout au long de la saison sur les chaînes de Proximus Sports, disponibles dans le forfait All Sports de Proximus Pickx.

Le service Proximus Pickx propose sur son app (Android & iOS) et sur le web un nouveau mode « interactif ». Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, vous pouvez, lors de la diffusion des différentes rencontres, découvrir les compositions des équipes, analyser les statistiques du match ou encore retrouver l’historique des rencontres entre les deux clubs en un seul clic. Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément, en utilisant la molette digitale présente sur la droite de l’écran. Grâce à ces nouvelles fonctionnalités, vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs.