Le KVC Westerlo, en nette perte de vitesse en championnat ces dernières semaines, s'est refait une santé pendant la trêve internationale. Après le Beerschot VA, les troupes de Bob Peeters ont également battu les Diablotins.
Les Campinois entamaient la rencontre face aux U21 dans la même composition que face au Beerschot (Van Langendonck, Janssens, Yameogo, Seigers, Soumah, Seydoux, Keïta, Van Eenoo, Abrahams, Vetokele, Çiçek). Westerlo prenait rapidement les Diablotins à la gorge, mais paradoxalement, le club de D1B était mené à la pause, suite à un but de Luca Oyen (KRC Genk).
 
De retours des vestiaires, l'équipe locale renversait la vapeur. L'inévitable Cicek égalisait dans un premier temps avant que les remplaçants Vaessen et Alici ne fixent le score définitif : 3-1.
 
Du côté des Diablotins, le gardien du Club NXT Shinton était aligné alors que des valeurs sûres comme Raskin (Standard), Vandevoordt (KRC Genk), Vranckx (KV Mechelen) ou Zaroury (Lommel SK) n'étaient pas sur la pelouse.