Ces samples iconiques qui ont marqué l’histoire de la musique

Des genres musicaux entiers ont été créés depuis l’invention du sampler ou de l’échantillonneur. Ré-utiliser des samples pour donner une nouvelle vie à une mélodie reste dans la zone grise de la légalité, mais cela n’arrête pas les artistes créatifs. Voici une sélection des samples les plus connus. 

The Amen Break

Que peuvent bien avoir en commun ‘Straight Outta Compton’ de N.W.A, ‘Firestarter’ de The Prodigy, ‘Little Wonder’ de David Bowie, la chanson du générique de la série ‘Futurama’ ou encore ‘You Know I’m No Good’ d’Amy Winehouse ? Tous ces tubes utilisent l’un des samples les plus populaires de tous les temps, le fameux ‘Amen Break’. Ce son à la batterie, issu de la chanson ‘Amen, Brother’, est joué par Gregory Coleman du groupe The Winsons en 1969. Depuis les années 1990, ce solo de batterie a été samplé plus de 1.862 fois dans des musiques de tous les genres possibles, à commencer par le hip-hop

Cet échantillon a ainsi rapporté beaucoup d’argent à de nombreux artistes, alors que les musiciens originaux n’en ont pas vu un centime avant 2015. Coleman est mort en 2006, sans abri et sans le sou. En 2011, un documentaire a été réalisé sur ce sample emblématique, à la suite duquel 24.000 livres ont été collectées pour soutenir financièrement le groupe fondateur, The Winstons. Richard Spencer, le leader du groupe, a répondu avec gratitude, mais a continué à encourager les musicien à "faire ce qui est juste" jusque’à sa mort en 2020. 

Beyoncé - Crazy in Love

Le producteur de musique Richard Harrison a immédiatement repéré un morceau idéal à échantillonner dans la chanson de 1970 ‘Are You My Woman’ des ‘Chi-Lites’. Il a isolé 5 secondes des trompettes stridentes de la mélodie pour en faire un sample. Ses proches n’étaient pas emballés par sa trouvaille, mais il savait qu’il avait mis la main sur quelque chose de spécial. Il a gardé l’échantillon en stock jusqu’à ce que l’artiste idéal se présente pour en faire un morceau complet. 

Quelques années plus tard, en 2002, Beyonce travaillait sur son premier album solo, ‘Dangerously in love’, dont la sortie a été retardée par son label. Elle était toujours à la recherche de nouvelles chansons et a approché Harrison pour un titre. Il lui a montré cet échantillon, qui n’a pas tout de suite convaincu Queen B non plus. Elle lui a quand même accordé deux heures pour lui proposer une chanson complète sur cette base. Sous cette pression et avec une gueule de bois, le producteur a réalisé une version brute de ‘Crazy in Love’, avec les paroles et la musique de fond. Le reste appartient à l'histoire, car l’échantillon est devenu la marque de fabrique de l’une des plus grandes artistes de la planète. 

A Tribe Called Quest - Can I Kick It ?

Les samples font partie intégrante de la culture hip-hop. Qu’il s’agisse d’une ligne de batterie, de quelques accords d’une mélodie, ou de sonorités particulières, beaucoup de morceaux rappés sont créés comme de véritables compilations d’autres musiques. L’accent est généralement mis bien davantage sur le rappeur et ses paroles. Le groupe A Tribe Called Quest, pionnier de la scène hip-hop du début des années 90, a évidemment fait un usage intensif de ces échantillons. L’exemple le plus frappant reste probablement l’utilisation de la chanson ‘Walk on the Wild Side’ du chanteur Lou Reed

La célèbre chanson de Reed est si reconnaissable qu’il n’y a aucun doute que le groupe de hip-hop l’ait samplée. A Tribe Called Quest a intégré la chanson à son premier album et doit sa célébrité à ce même single, devenu un succès mondial. Mais il semblerait que les rappeurs n’aient pas touché un centime de recettes : c’est Lou Reed qui en a empoché tous les revenus. 

The Avelanches

Il existe bien des façons de se réapproprier un sample. Certains artistes paient pour utiliser un échantillon, d’autres modifient suffisamment le morceau pour que le sample ne puisse pas être repéré. Parfois, ils perdent tout le revenu de leur chanson pour droits d’auteur, et d’autres fois ils font carrière en échantillonnant auprès des tas d’artistes, presqu’autant que possible. Les sampleurs australiens The Avelanches font partie de cette dernière catégorie. 

Leur premier album, ‘Since I Left You’, a brièvement fait polémique en 2000 car ils n’avaient pas reçu les autorisations nécessaires pour chaque échantillon utilisé. Sans surprise, l’album contient environ 3.500 échantillons différents. Le single ‘Frontier Psychiatrist’ est par exemple composé d’un sketch de comédie canadienne, d’une Hanson des Enoch Light Singers, d’une vidéo d’instruction de golf, des films ‘Polyester’ et ‘Lawrence d’Arabie’, d’un enregistrement d’un groupe de mariachis… La chanson ressemble à un mashup de sons à peine liés entre eux, ce qui donne un résultat teinté d’humour et de nostalgie. Un grand succès, et tout ça sans l’ombre d’un problème juridique… 

Musique

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top