Que sont devenues les Desperate Housewives après leurs aventures à Wisteria Lane ?

Desperate Housewives faisait-elle partie de vos séries coup de coeur ? Après 8 saisons entre 2004 et 2012, force est de constater que le show qui relate les aventures des ménagères Susan, Brie, Lynette et Gabrielle a marqué les esprits. Mais que sont devenues les actrices derrière ces 4 rôles emblématiques ? 

Teri Hatcher alias Susan Mayer-Delfino

Il est parfois difficile de se détacher d’un rôle qui nous a collé à la peau. Après l’arrêt de la série en 2012, Teri Hatcher continue d’apparaître sur le petit écran dans ‘Jane by Design’ ou encore ‘Funny or Die Presents’. C’est surtout grâce au doublage qu’elle obtiendra davantage de succès, notamment dans l’univers Disney, avec ‘Planes’ ou la série ‘Jake et les Pirates du Pays imaginaire’. En 2017, elle revient enfin pour un rôle plus important dans la série ‘Supergirl’, basée sur la cousine de Superman. Cette interprétation lui vaudra une nomination au Teen Choice Awards dans la catégorie Meilleur Méchant dans une série télévisée. Au cinéma, elle est apparue dans la comédie ‘Madness in the Method’. Vous l’aurez compris, elle n’a pas fait énormément de vagues depuis Desperate Housewives, si ce n’est lors des révélations quant à la mauvaise ambiance entre les actrices, notamment à cause du salaire plus élevé de Teri… Aie. 

Marcia Cross alias Bree Van de Kamp

Bree Van de Kamp représente si bien la ménagère parfaite dans tout ce qu’elle a de maniaque, perfectionniste et carrée. Marcia Cross signe une performance remarquée pour interpréter un personnage si profond et complexe. Elle avait déjà fait sensation auparavant dans ‘Melrose Place’ avec son rôle de Kimberly Shaw. Après Desperate, elle décide de prendre une petite pause carrière et se fait discrète, hormis un rôle de maman dans ‘Fatrick’ et une apparition est tant que Guest star dans ‘New-York : unité spéciale’. Son véritable retour dans une série est acte avec ‘Quantico’, dans laquelle elle incarne Claire Haas, une sénatrice devenue présidente des États-Unis. Ce rôle a spécialement été écrit pour elle ! Dernièrement, elle aurait du participer à un spin-off de la série ‘Jane the Virgin’, mais celui-ci ne verra pas le jour et ne nous offrira pas une Marcia Cross en mère manipulatrice de telenovela. Dommage ! 

Felicity Huffman alias Lynette Scavo

Felicity Huffman est sans doute l’une des Desperate Housewives à avoir le mieux rebondi après l’arrêt de la série culte. Elle enchaîne quasi directement avec des rôles au cinéma, comme dans ‘November’, ‘Trust Me’, ‘Rudderless’ et ‘Big Game’. Il faudra attendre un rôle récurrent dans la série ‘American Crime’  pour que ses talents d’actrice soient à nouveau salués, jusqu’à être nommée consécutivement à un Emmy Award et un Golden Globe. Elle décroche un rôle principal dans la série Netflix ‘Nos vies après eux’, puis participe à la série ‘Dans leur regard’, très appréciée par la critique. Elle fait également sensation dans ‘Tammy’s Always Dying’. Ainsi l’actrice poursuit sur sa lancée, mais sa réputation est mise à mal par une affaire de corruption : elle a payé des pots-de-vin pour obtenir des places dans de prestigieuses universités pour ses enfants. 

Eva Longoria alias Gabrielle Solis

Après Desperate Housewives, la belle Eva Longoria s’essaie à la production et travaille sur le show 'Devious Maids'. Ce n’est pas pour rien qu’on reconnaît à cette telenovela une petite touche Wisteria Lane ! Elle rejoint ensuite, en tant que guest star, la série comique 'Brooklyn Nine-Nine'. Elle poursuit côté séries, puisqu’elle apparaît aussi dans 'Jane the Virgin', pour laquelle elle travaillera aussi en tant que réalisatrice. A la direction, elle gère ‘Black-ish’, récompensée aux Golden Globes, avant d’obtenir un rôle récurrent dans ‘Empire’ pour la troisième saison. Qu’elle soit devant ou derrière la caméra, Eva Longoria n’a jamais cessé d’apparaître dans le domaine. En plus de cette activité, elle s’exprime régulièrement pour des causes qui lui tiennent à coeur, qu’elles soient militantes, philanthrope ou politiques. 

Séries

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top