Ces joueurs tchèques que les Diables Rouges devront surveiller de près

Après avoir dominé le Pays de Galles, la Belgique affronte ce samedi soir la République tchèque dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022. Des adversaires qui ont passé 6 buts à l’Estonie mercredi lors de leur premier match de groupe et qu’il va falloir tenir à l’oeil.

C’est déjà un match important qui se dresse face aux Diables Rouges ce samedi soir avec le déplacement à l’Eden Aréna, qui aurait bien porté son nom si notre Eden n'était pas blessé. Un duel qui va opposer les deux premiers du groupe et qui permettra à l’équipe victorieuse de déjà s’isoler en tête du groupe E des qualifications européennes du Mondial 2022. 

Pendant que les Belges battaient le Pays de Galles 3-1, la Tchéquie dominait elle l’Estonie 2-6 sur terrain neutre à Lublin, en Pologne. Menés en début de match, comme la Belgique, les Tchèques ont ensuite fait parler leur force offensive afin de creuser l’écart, notamment grâce à un triplé de Tomas Soucek.

Soucek, dans le viseur du Barça ?

A 26 ans, Tomas Soucek fait office de leader de cette sélection tchèque. Le milieu relayeur évolue pour le moment à West Ham et affiche de belles statistiques avec 9 buts en 29 rencontres de Premier League. Acheté définitivement l’été dernier par le club anglais en provenance du Slavia Prague, il est capable de récupérer des ballons dans l’entrejeu et de se projeter rapidement vers l’avant. Des qualités qui suscitent selon certains médias l’intérêt du FC Barcelone pour Tomas Soucek. Il sera donc à surveiller de près par nos diables rouges. 

A la pointe de cette équipe dirigée par Jaroslav Šilhavý, on retrouve Patrik Schick. A 25 ans, cet attaquant a déjà pas mal voyagé : Sparta Prague, Sampdoria, AS Roma, RB Leipzig et dernièrement le Bayer Leverkusen où il a inscrit cette saison 12 buts en 28 rencontres toutes compétitions confondues. Mercredi, il a marqué un but mais aussi délivré deux passes décisives. Derrière lui, sur le banc, on retrouve Michael Krmencík, l’attaquant du Club de Bruges actuellement prêté au PAOK Salonique et Matej Vydra, l’avant-centre de BurnleyOffensivement, il y a donc des solutions côté tchèque. 

Un collectif solide

Autre buteur face à l’Estonie, le milieu gauche de la Sampdoria Jakub Jankto. Valeur sûre du club de Gênes, il a été idéalement servi mercredi par son capitaine, Vladimír Darida. A 30 ans, le joueur du Hertha Berlin forme avec Tomas Soucek un milieu de terrain qu’il va falloir réussir à effacer pour prendre le dessus. Enfin, on peut mettre en avant Pavel Kaderábek, le latéral droit d’Hoffenheim qui arpente son couloir et qui apporte offensivement.

Cette République tchèque version 2021, c’est une équipe sans grands noms comme à l’époque avec Pavel Nedved, Milan Baros ou encore Petr Cech dans son but. Mais en revanche, elle s’appuie sur un collectif solide qui a obtenu sa qualification pour l’Euro 2020 en dominant notamment une équipe comme l’Angleterre

La rencontre République tchèque - Belgique est à suivre sur La Une dès 20h45 ce samedi 27 mars.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top