Ce week-end, l'Union Saint-Gilloise étrennait son titre de champion en D1B alors que le Lierse Kempenzonen était enfin assuré de ne pas être relégué cette saison. De quoi se réjouir en coulisses. Mais sur le terrain ce fût une autre affaire...
 
L'Union Saint-Gilloise s'est parfois montré passive en déplacement au KVC Westerlo, vendredi, et les Bruxellois s'en sont mordu les doigts. Peu avant la mi-temps, Kurt Abrahams ouvrait le score sur un tir magnifiquement placé. A l'heure de jeu, l'Union renversait le cours de la partie. Van der Heyden égalisait dans un premier temps avant que Teddy Teuma ne fasse 1-2 dix minutes plus tard sur une merveille de coup franc. En toute fin de match, c'est Baris Alici, à peine monté au jeu, qui égalisait pour Westerlo.
 
Le Lierse Kempenzonen et Lommel SK n'étaient manifestement pas venus pour faire le spectacle, samedi. Les deux équipes fermaient le jeu et les occasions étaient rares. A part un essai de Verschueren qui frisait le poteau, il n'y avait pas grand chose à se mettre sous la dent en première mi-temps. A un quart d'heure du terme, Henkens libérait Lommel et inscrivait son premier but de la saison après avoir bien suivi un ballon au deuxième poteau. Un petit but, trois points et c'est tout.
 
Entre le RFC Seraing et le RWDM, la décision s'est aussi faite sur un seul but. A l'heure de jeu, Ablie Jallow s'offrait une promenade dans l'entrejeu bruxellois avant d'armer une frappe de l'extérieur du rectangle, le seul endroit où les Métallos ont été parfois dangereux. Le RWDM lui, ne s'est créé que très peu d'occasions, même si un but des Coalisés a été annulé pour une faute de main. Une victoire qui permet au RFC Seraing de garder ses distances avec Lommel à la deuxième place du général.
 
Le Club NXT n'a gagné qu'une fois cette saison et les Brugeois ont pu rêver brièvement d'un deuxième succès quand Van den Keybus a ouvert le score. Mais à la demi-heure, un doublé de Dylan De Belder avait déjà renversé la vapeur pour le KMSK Deinze (1-2). Juste avant le repos, c'était même 1-3 via Tarfi. Vermant faisait planer un peu de suspense en faisant 2-3, mais l'intenable De Belder inscrivait son troisième but de la soirée. Deinze est de loin l'équipe la plus spectaculaire de cette deuxième partie de championnat.