Revenu en pleine forme après sa blessure aux ischios-jambiers, Kevin De Bruyne est prêt à aider la Belgique à prendre un bon départ dans les qualifications pour la Coupe du monde 2022 mercredi face au pays de Galles à Louvain (20h45). "Ce n'était rien de grave et comme l'équipe tournait bien à Manchester City, j'ai pu revenir à mon rythme. Je me sens bien", a expliqué De Bruyne mardi en conférence de presse.
"Beaucoup de gens pensent qu'une blessure permet de se reposer mais ce n'est pas le cas", a ajouté 'KDB'. "Il n'y a pas de bons moments pour se blesser. Le plus important pour moi était de travailler pour être prêt à remonter sur le terrain."

Avec les absences d'Eden Hazard et Axel Witsel, De Bruyne aura encore davantage le poids du jeu belge sur ses épaules. Un avis que ne partage pas le joueur de Manchester City. "Pour moi, cela ne change absolument rien. Il y a toujours de la pression en équipe nationale et c'est normal quand vous jouez pour votre pays. Eden et Axel nous manquent mais tout le monde doit prendre ses responsabilités et les miennes n'ont pas changé."

Présent sur la pelouse de Lille lors du quart de finale de l'Euro 2016 perdu face au pays de Galles, Kevin De Bruyne a assuré que ce match faisait définitivement partie du passé. "Nous ne repensons pas à ce match. Dans le football, il y a des bons et des mauvais moments et ce match fait partie des mauvais. Nous avons souvent joué contre le pays de Galles et chaque avait son contexte. Celui de mercredi sera encore différent et il faudra afficher la bonne attitude."