Suite à l’EA-Gate qui a secoué la planète FUT, on s’est dit qu’il serait bon d’approfondir un peu et de vous expliquer le marché qui régit l’univers de FUT. Notre spécialiste FIFA de la maison, MrDoorey (Hakim El-Kaddouri), nous aide donc à découvrir les dessous d’un marché assez sombre par endroits.

 

Pour comprendre pourquoi quelqu’un serait assez fou pour dépenser 1 700 € pour 5 joueurs dans FIFA, vous devez d’abord connaître les bases du marché de FIFA et c’est ce à quoi on vas vous aider ci-dessous.

FIFA est bien plus qu’un simple jeu. Dès que vous démarrez le mode FIFA Ultimate Team, vous commencez avec une équipe d’un niveau assez bas. Chaque joueur a un classement de 45 à 99. Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, nous commençons par des joueurs de niveau bronze (45-64 de moyenne) et argent (65-74 de moyenne).

En collectant des pièces, il est possible d’obtenir de nouveaux joueurs sur le marché et améliorer notre équipe pour espérer former un jour l’équipe de nos rêves.

La collecte de pièces est l’un des facteurs les plus importants dans le mode de jeu Ultimate Team. Il existe plusieurs façons de collecter des pièces :

– Ouvrir des packs.
– Échanger avec les autres joueurs.
– Obtenir des bonus de pièces.

Ouvrir des packs

FIFA fonctionne avec un système de deux monnaies dans le jeu, à savoir les “crédits” et les “points”. Les points peuvent être obtenus en payant de l’argent réel et en échange vous obtenez des crédits (ou pièces). Avec ces points, il est possible d’acheter des packs dans la boutique FUT. Ces packs contiennent des joueurs, des consommables, des managers… Après coup, ces éléments peuvent être vendus sur le marché FIFA contre des crédits.

Avec des points, vous ne pouvez acheter que des paquets avec des joueurs d’une valeur variable. Dans notre premier paquet, vous pourriez obtenir Youri Tielemans (qui coûte 1200 crédits), et dans le second paquet, Kylian Mbappé qui part pour 661 000 crédits sur le marché. Dans la pratique, cela reste donc… un pari. C’est pourquoi, il y a plusieurs années, le gouvernement belge a choisi de le classer parmi les jeux d’argent. Cette décision a eu un impact très clair sur le jeu. L’achat de points FIFA est interdit en Belgique.

L’option d’achat de points étant supprimée, il est toujours possible d’utiliser des crédits pour ouvrir les packs. Lorsque vous utilisez des pièces de monnaie, il ne vous reste plus qu’à espérer que la valeur des joueurs contenus dans le pack est supérieure à son prix d’achat.

Il existe également des packs que vous obtenez “gratuitement”. Si vous gagnez un certain nombre de matchs, vous recevez un paquet en récompense pour avoir relevé ce défi. Les joueurs de ces packs sont souvent non-échangeables. Cela signifie que vous pouvez les utiliser pour jouer, mais que vous ne pouvez pas les vendre sur le marché.

L’achat/revente de joueurs sur le marché

La deuxième façon de collecter des pièces dans le jeu est d’échanger des joueurs. Vous achetez un joueur à un certain prix et vous vendez ce même joueur plus tard à un prix plus élevé. En fonction de l’offre et de la demande, mais aussi de facteurs extérieurs, le prix peut monter ou descendre. Mais un petit exemple vous aidera sûrement à mieux comprendre : Dans la promotion du dernier joueur appelée “What-If”, Dries Mertens a reçu une carte spéciale. Un joueur non échangeable et dont je dispose donc dans mon club.

Mertens joue pour Naples et a donc un bon lien avec son co-équipier attaquant Victor Osimhen. Si l’on regarde le prix d’Osimhen, on constate une augmentation lorsque Mertens est apparu sur le marché. Les deux joueurs s’entendent bien (grâce à leur jeu collectif), et le prix d’Osimhen augmente donc par la même occasion.

Ainsi, si vous avez acheté des cartes d’Osimhen pour 29 000 pièces et que vous les avez revendues quelques jours plus tard pour 44 000, vous avez réalisé un joli profit. Sans jouer au jeu ni dépenser d’argent, il est donc totalement possible de faire fructifier la valeur de ses cartes. Pour vous aider à comprendre les mouvements du marché, et donc les hausses et baisses de prix, il existe des spécialistes du marché FUT, également appelés des traders. Le plus grand trader en Belgique est Simon “Belgian Fut Trader” Il aide les gens à prévoir ces différences de prix afin de pouvoir gagner des crédits.

Les bonus de pièces à gagner en jouant

Après avoir utilisé les différentes méthodes que nous venons de vous décrirer pour augmenter votre capital de pièce, la dernière option qu’il vous reste, est bien évidemment de jouer.

Il existe plusieurs modes de jeu sur FIFA Ultimate Team : Draft, Division Rivals, Fut Champions… Le dernier en particulier est souvent évoqué car il permet souvent d’accéder au circuit professionnel de FIFA et est le mode le plus utilisé dans ce dernier.
La FUT Champions Weekend League est une ligue du week-end qui commence chaque vendredi à 8h et se termine le lundi à 8h. Au cours de ces 72 heures, vous aurez l’occasion de jouer 30 matchs de Fut Champions et vous serez récompensé en fonction du nombre de matchs remportés. L’exemple ci-dessous concerne l’Elite 3, pour laquelle vous devez gagner 23/30 matches. Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, après avoir atteint le palier Elite 3, vous recevez un certain nombre de packs et 70 000 crédits.

Marché noir

Maintenant que le cours intensif sur le marché de la FIFA est terminé, il est temps de vous parler d’un marché secondaire, où les lois de la logique ne s’appliquent pas toujours : le marché noir.

EA ne vous permet que d’acheter des points FIFA. A fortiori, il n’y a pas de corrélation directe entre le nombre de points que vous achetez et le nombre de pièces que vous récupérez. Un exemple : 100 € peuvent représenter 100 000 crédits, mais aussi 15 000 000, dépendant de la manière dont vous les faites fructifier
La demande des joueurs est d’acheter des pièces directement. De nombreux commerçants répondent à cette demande et vendent leurs pièces. Pour 100 €, on obtient 12 000 points et si on les dépense tous en packs, on se retrouve avec au moins 96 000 pièces. Si nous prenons ces mêmes 100 € et allons sur le marché noir, nous pouvons obtenir environ 1 300 000 crédits.

Attention : L’achat de pièces est contraire aux conditions de service d’EA et vous fera encourir une pénalité. Les pénalités vont de la perte de vos pièces jusqu’au blocage de votre compte. Nous ne vous recommandons donc en aucun cas d’y participer.

Si la vente de crédits FIFA sur le marché noir ne fait parler d’elle que maintenant, cela fait déjà un petit temps qu’un tel système est présent au sein du jeu. Déjà à l’époque de FIFA 15, la vente de comptes crédités d’un certain nombre de points, crédits, ou même possédant plusieurs cartes rares, était déjà signalée. Selon certaines sources, les employés d’EA étaient également impliqués. L’EA-gate existerait donc depuis plusieurs années. Mais pour ceux qui auraient loupé le gros de l’affaire, un petit récapitulatif s’impose.

Comme vous vous en doutez, certains employés de EA ont un certains droits dans le jeu. Ces derniers leur permettent, entre autres, d’affecter n’importe quel joueur à votre compte. Cette technique a longtemps été utilisée comme technique de marketing et de communication. En échange d’un peu de visibilité, via des influenceurs ou des personnalités, ces derniers se voyaient offrir des items dans le jeu. Parfois, un footballeur peut même recevoir une version spéciale de sa carte, classée 99. C’est précisément ce système qui aurait été détourné dans l’EA Gate. Au lieu de distribuer ces cartes aux partenaires du jeu, un ou plusieurs employés auraient monnayé les échanges, menant à la création d’un véritable marché secondaire pour les cartes rares.

Analysons un peu les prix

Comme vous pouvez le voir dans les screenshots publiés ci-dessous, un revendeur frauduleux proposait 3 cartes Icon Moments ainsi que 2 cartes “Team Of The Year” pour un montant de 1700 €. Regardons un peu ce qu’il nous en aurait coûté si nous avions du nous procurer ces cartes par des moyens légitimes.

– Prime Moments Ronaldo Lima a une valeur actuelle de 15 000 000 de crédits s’il était trouvé sur le marché. Comme il est si rarement trouvé dans un pack, il y a cependant peu de chances de le trouver sur le marché.
– Prime Moments Ruud Gullit a une valeur de 15.000.000 s’il était sur le marché.
– Prime Moments Patrick Vieira coûte environ 8,600,000 crédits.
– L’équipe de l’année Bruno Fernades a un prix de 3.500.000 crédits.
– L’équipe de l’année Cristiano Ronaldo vaut à peine 7 500 000 crédits.

En additionnant tout cela, vous arrivez à un peu moins de 50 000 000 de crédits, tout ça pour à peine cinq joueurs, ce qui ne constitue pas une équipe en entier, on vous l’accorde. Passons donc en revue les différentes méthodes de collecte pour voir comment atteindre les 50 000 000 de crédits.

Jouer ?
Pour collecter 50 000 000 de crédits, il faudrait jouer environ 33 000 matchs sur Ultimate Team. Chaque match dure 20 minutes, ce qui équivaut à environ 463 jours de jeu non-stop. Et si vous pourriez vous dire que ce n’est pas tant que ça, vous n’êtes pas au bout de vos peines. En effet, votre équipe Ultimate se “réinitialise” chaque année. À chaque début de saison, vous perdez donc vos joueurs et redémarrez de zéro. Cette première solution tombe donc à l’eau.

Le commerce ?
Un trader normal peut obtenir environ 10 000 crédits en 10 minutes. Donc, pour obtenir 50 000 000 de crédits, il faut, en théorie, trader 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant 35 jours, sans avoir la moindre certitude d’arriver au bon résultat. En effet, ces projections sont faites en ne prenant en compte aucune erreur, ce qui a, on peut le dire, peu de chances d’arriver.

Des points ?
Il ne nous reste plus qu’à essayer la manière la plus simple, acheter des points FIFA. Sachant qu’à partir de 99,99 €, nous collectons au moins 96 000 crédits. Si vous n’êtes pas chanceux et que vous obtenez le nombre minimum de pièces à chaque fois, il vous faudra la somme énorme de 52 074 €.

Au vu du différentiel d’argent dépensé entre les différentes méthodes, il semblerait donc que le jeu du marché noir en vaille la chandelle pour certains joueurs, en tout cas en terme financiers.

Attention cependant, EA a publié une déclaration quelques jours après le scandale. Ils y annoncent que toute personne impliquée dans cette affaire sera définitivement bannie des serveurs d’EA et ne pourra plus jouer. Ils perdent également leurs joueurs et les 1 700 € qu’ils ont payés pour les cartes. Une belle manière de rappeler que la triche, c’est pas bien.

On espère que vous avez maintenant une idée un peu plus claire des différents mécanismes qui régissent le marché FUT. Vous avez donc toutes les clés en main pour faire fructifier vos crédits sur le jeu, tout en restant dans la légalité bien sûr.