La Volta a Catalunya, créée en 1911, est la quatrième plus ancienne épreuve par étapes après le Tour de France (1903), le Tour de Belgique (1908) et le Giro (1909). Empruntant les routes des Pyrénées avec des incursions fréquentes en Andorre, c'est une course d'une semaine particulièrement exigeante, au profil redoutable. Centenaire, le Tour de Catalogne n'a connu que 3 vainqueurs belges.

 

Sur les 100 éditions disputées jusqu'ici, la course n'est revenue que 3 fois à un coureur belge, très loin des 60 victoires espagnoles.
 
Richard Van Genechten (1958)
Vous ne connaissez pas ce Richard Van Genechten? Pourtant ce grimpeur de talent n'était pas n'importe qui dans les années '50. En 1954, il termine troisième du classement de la montagne du Tour de France derrière sa Majesté Federico Bahamontes et Louison Bobet. Lors de l'étape du Mont Ventoux, l'année suivante, il tombe de son vélo à bout de forces et il est mis sous oxygène avant d'être transporté par ambulance à l'hôpital. Une préfiguration troublante de la mort de Tom Simpson sur les pentes du géant de Provence, douze ans plus tard. En 1956, il s'adjuge la Flèche wallonne et termine deuxième de Gand-Wevelgem et Liège-Bastogne-Liège. En 1958, il devient le premier Belge à s'adjuger le Tour de Catalogne.
 
Eddy Merckx (1968)
En septembre 1968, Eddy Merckx, 23 ans, enlève deux étapes, dont le contre-la-montre décisif de la sixième étape sous le mythique maillot Faema. Il remporte son duel avec Felice Gimondi et le Tour de Catalogne avec 33 secondes d'avance sur l'Italien et plus de 4 minutes sur Luis Ocana. Ses équipiers Roger Swerts et Guido Reybrouck ont également chacun remporté une étape dans ce qui est considéré par les spécialistes comme la plus belle édition de la Volta.
 
Freddy Maertens (1977)
En 1977, Freddy Maertens (Flandria), le meilleur sprinter du monde à l'époque, fait encore mieux en s'adjugeant 5 des 11 (demi)-étapes, dont le prologue et un chrono de 26 km, où il doit reprendre 31 secondes à son rival Johan De Muynck (Brooklyn). Il en reprendra finalement 55 pour s'imposer devant son compatriote et Joop Zoetemelk. La même année, au cours d'une de ses meilleures saisons, il a gagné en mai le Tour d'Espagne (et 13 étapes) ainsi que Het Volk, 4 étapes et le classement final de Paris-Nice, 7 étapes du Tour d'Italie et 1 étape du Tour de Suisse.

Video : En 1958, Richard Van Genechten gagne la 38e édition du Tour de Catalogne




Video: 1968, Eddy Merckx écrase la course