Ces répliques cultes du cinéma qui ont pourtant été totalement improvisées

Si le cinéma est chorégraphié, mis en scène et scénarisé, cela n’empêche pas aux acteurs de laisser, parfois, libre court à leur talent. C’est le cas pour ces phrases cultes qui proviennent en fait directement de l’improvisation d’un comédien et qui ont fini par rester au montage. Et c’est tant mieux, puisqu’elles ont marqué l’histoire du 7ème art. 

"You’re talkin’ to me ?" dans ‘Taxi Driver’

Cette phrase est classée 10ème au top 100 des répliques les plus célèbres du cinéma américain. Et dire qu’elle provient directement de l’improvisation de Robert De Niro ! Le script de ce film cultissime de Martin Scorsese précisait seulement que Travis devait ‘se regarder dans la glace et parler tout seul’. De Niro a longuement été filmé pour ne garder que les meilleures séquences, et dans l’une d’elle, il imite un face à face dangereux et assène son fameux "c’est à moi que tu parles?" Il semble qu’il se soit directement inspiré de Bruce Spingsteen qui, lors d’un de ses concerts, a tourné le dos à la foule en délire puis leur a posé cette même question teintée de sarcasme. La réplique est devenue si culte après ‘Taxi Driver’ qu’elle a eu droit à de multiples parodies, réutilisations comiques et autres clins d’oeil.

Le ‘huming’ dans ‘Le loup de Wall Street’

Dans ‘Le Loup de Wall Street’, Leonardo DiCaprio et Matthew McConaughey sont partis dans une impro qui a participé à l’incroyable succès du film. Mark Hanna (McConaughey) accepte de donner des cours de trading à Belfort (DiCaprio). Il lui apprend ce chant de ralliement qui consiste à entonner une mélodie sans paroles, tout en se tapant sur le torse. Il appelle cette technique le ‘huming’. Il s’agit en fait d’une astuce de l’acteur qu’il utilise avant de tourner pour préparer sa voix. En regardant attentivement la scène, on peut voir que DiCaprio se retient de rire et regarde autour de lui, mais il maintient l’impro. Pour notre plus grand plaisir, puisque cette mélodie est devenue culte. Elle a même été reprise par les DJs Dimitri Vegas et Like Mike

"Heeeeere’s Johnny!" Dans ‘The Shining

Pas de doute, si ‘The Shining’ effraie et angoisse autant, c’est en grande partie grâce au génie de Jack Nicholson. Il interprète à merveille ce personnage qui sombre peu à peu dans la folie, si bien qu’il en vient à attaquer sa propre famille. Alors que Wendy Torrance se réfugie dans la salle de bain, Jack, son mari, défonce la porte à grands coups de hache. Son visage fou à lier apparaît dans le trou de la porte et il crie ‘Heeeeeere’s Johnny !’ Cette réplique est totalement improvisée par l’acteur. Il semblerait qu’elle ait été empruntée d’un Talk Show des années 70. Un coup de génie qui a su séduire Stanley Kubrick, puisqu’il a décidé de le laisser au montage. Et grand bien lui a pris, puisque cette réplique (‘Coucou chérie’ en français) est littéralement devenue le symbole du film

"Ça fait 3 fois que vous me faîtes ça ! Mes souliers, mon vélo…" dans ‘La Grande Vadrouille’

De Funès et Bourvil sont connus pour leur tendance à l’improvisation, surtout lorsqu’ils se retrouvent à l’affiche du même film ! Dans ‘La Grande Vadrouille’, bien des scènes sont totalement sorties de l’imagination des comédiens, à commencer par la séquence la plus culte de tout le film. Il s’agit du moment où Louis de Funès atterrit involontairement sur les épaules de son acolyte. Les deux protagonistes étaient censés s’écrouler sur le sol, mais ils ont préféré tenir leur rôle. Tout le dialogue hilarant qui s’en suit est improvisé et offre aux spectateurs bien des phrases inoubliables, comme le fameux "Ça fait 3 fois que vous me faîtes ça ! Mes souliers, mon vélo…". Cette scène est loin d’être la seule parmi le palmarès de ces acteurs cultes à n’être que le fruit de leur génie comique.   

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top